Tennis

 | Livefoot  | Rugby  | Basket  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVETENNIS.fr
lundi 22 août 2016
11:05 - JO-2016 - Le public des Jeux: enthousiaste, dissipé mais souvent absent - FRANCE24.COM

Des tribunes vides, des sifflets pas toujours opportuns mais aussi des ambiances incandescentes et des champions adulés: le public des Jeux de Rio a été patriote, coloré, enthousiaste, dissipé mais malheureusement, aussi, souvent absent.

Maillot de la Seleçao ou de son club de foot préféré sur le dos, le supporteur carioca est allé voir les Jeux comme il va au stade, avec beaucoup de passion. Il a acclamé les mégastars, les Michael Phelps et autres Usain Bolt, plus encore que ses champions brésiliens, mais il a parfois fait fi de l'étiquette propre à certains sports. Quand il a trouvé le chemin des tribunes...

A deux jours de la cérémonie d'ouverture, 20% des places étaient toujours disponibles à la vente, soit 1,2 million de tickets, selon les organisateurs.

Le taux de remplissage des Jeux devait, donc, être officiellement au moins égal à 80%, mais rares sont les sites où ce niveau a semblé atteint, sauf peut-être dans certains sports collectifs.

Une indifférence qui n'a pas concerné que les +petits+ sports ou ces disciplines étrangères à la culture sportive brésilienne. Exemple le plus frappant: les gradins vides du stade olympique, une arène de 60.000 places consacrée à l'athlétisme, le sport roi des Jeux. Il n'a quasiment jamais fait le plein, sauf les quelques soirs où Usain Bolt était de sortie.

Il était même tragiquement vide en matinée, malgré quelques finales alléchantes. Le Kényan Ezekiel Kemboi, double champion olympique du 3000 m steeple (2004, 2012), a ainsi tiré sa révérence dans l'indifférence quasi générale.

Des gradins vides, qui ont fait grincer des dents les diffuseurs des Jeux. Pour les chaînes et les annonceurs, qui investissent des fortunes dans les JO, "c'est la pire chose qui puisse se produire à l'écran", affirme à l'AFP le Grec Yiannis Exarchos, le PDG d'Olympic Brodcasting services.

- 'Problématiques' -

La localisation du stade Joao-Havelange, loin des autres sites et notamment du parc olympique, et les problèmes de transport ont peut-être dissuadé des amateurs. Idem pour le prix des billets, dans un pays plongé en plein marasme économique.

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a certes déploré des stades "pas pleins dans les premiers jours", évoquant "des défis en termes de transport". Mais ensuite, "même pour des sports peu populaires, les stades se sont remplis", a-t-il jugé. Méthode Coué ?

Le CIO aura du mal à donner des leçons, quand l'un de ses hauts dirigeants, l'Irlandais Patrick Hickey, est écroué dans une prison de haute sécurité pour son rôle présumé dans un réseau de revente illégale de billets des JO qui aurait généré au moins 2,8 millions d'euros de recettes.

Le patron de l'athlétisme mondial, le Britannique Sebastian Coe, a reconnu que "certaines sessions ont été problématiques". "Peut-être en raison du prix des places, a-t-il dit. Il n'y a pas toujours (eu) de passion dans le stade (olympique), mais dans les grands moments, si."

Organisateur des Jeux de Londres il y a quatre ans, Lord Coe est bien placé pour savoir que les JO de Rio ont fait pâle figure côté remplissage et ambiance. Mais il est vrai que la Grande-Bretagne est le berceau de nombre de sports olympiques, pas le Brésil.

Le cas Renaud Lavillenie a illustré ce décalage du public local par rapport aux codes en usage.

Le champion olympique en titre de la perche filait droit vers une deuxième médaille d'or quand le Brésilien Thiago Braz a soudain passé le saut de sa vie (6,03 m). Le gentil public s'est alors transformé en kop bouillant: sifflets pour le Français avant qu'il ne s'élance, puis tonnerre d'applaudissements à son échec, synonyme de titre pour Thiago Braz.

- 'Inacceptables' -

"Public de merde", a alors balancé Lavillenie devant des caméras, dans une comparaison douteuse avec le sprinteur noir américain Jesse Owens et le public des Jeux de 1936 dans l'Allemagne nazie. En un clin d'oeil, il est devenu l'ennemi public N.1 du supporteur brésilien, et a payé ses maladresses verbales le lendemain par de nouveaux sifflets, sur le podium.

Des lazzis qualifiés d'"inacceptables" par le président du CIO.

Le tennisman Juan Manuel del Potro, auquel le public brésilien trouvait un grave défaut -sa nationalité argentine-, a lui subi sans broncher, jusqu'en finale. Des gens se sont même battus pendant un de ses matches.

Sur de nombreux sites, pas seulement à l'athlétisme, les organisateurs ont dû diffuser des messages de rappel aux règles du fair-play. Car "le Brésilien supporte en haïssant, affirme à l'AFP Erich Benning, spécialiste brésilien du sport. Celui contre qui on est passe d'adversaire à ennemi au milieu d'un climat de grande passion".

Principalement passionné de football ou de volley-ball, le fan brésilien moyen n'a pas l'habitude de la culture sportive olympique. Cela s'est vu et... entendu.

Mais certains ont aussi déploré "le prisme un peu ethnocentrique des médias internationaux". "Il n'y a pas une manière universelle de supporter", souligne ainsi Victor Melo, historien du sport à l'Université fédérale de Rio.



vendredi 12 août 2016
15:41 - Les Jeux-Olympiques : le fiasco du tennis français - AUSTADE.FR


15:41 - Jeux Olympiques: le fiasco du tennis français - AUSTADE.FR


dimanche 31 juillet 2016
09:30 - ATP : Un clap de fin en 2018 pour Roger Federer ? - TENNISACTU.NET


vendredi 29 juillet 2016
18:29 - ATP - Bâle : Kyrgios rejoint Nadal, Wawrinka et Raonic - TENNISACTU.NET


mercredi 27 juillet 2016
22:46 - Tennis - ATP - Toronto - ATP - Toronto : «Performance globalement satisfaisante» de Novak Djokovic pour sa reprise - LEQUIPE.FR
Novak Djokovic est content d'avoir géré ses nerfs et la chaleur pour...

mercredi 13 juillet 2016
19:40 - Tennis: l'US Open 2016, tournoi le mieux doté de l'histoire (46,3 M USD) - RTLSPORT.BE


vendredi 08 juillet 2016
00:56 - Euro 2016 : La France en finale, tout l'Euro 2016 décalé - TENNISACTU.NET


jeudi 07 juillet 2016
18:28 - Euro 2016 : L'Euro 2016 décalé, avant Allemagne-France - TENNISACTU.NET


14:12 - Euro 2016 : L'Euro 2016 décalé avant Allemagne-France - TENNISACTU.NET


vendredi 01 juillet 2016
11:15 - Troicki EXPLOSE de colère à Wimbledon: "Vous êtes le pire arbitre du monde, vous êtes un idiot" (vidéo) - RTLSPORT.BE


07:31 - Wimbledon. Troicki : "Vous êtes le pire arbitre de la planète" [Vidéo] - OUEST-FRANCE.FR
"Vous êtes le pire arbitre du monde, vous êtes un idiot." Le Serbe Viktor Troicki s'en est pris verbalement à l'arbitre de chaise jeudi à Wimbledon lors du match perdu contre l'Espagnol Albert Ramos, ...

samedi 18 juin 2016
23:50 - ATP : Roger Federer encore sur les courts en 2018 ? - TENNISACTU.NET


jeudi 02 juin 2016
18:43 - Vendredi, tout sera permis : Roland s'offre une "super friday" - EUROSPORT.FR
ROLAND-GARROS - La pluie ayant globalement laissé le tournoi tranquille ces deux derniers jours, les organisateurs ont décidé de maintenir les finales à ce week-end. Les quatre demi-finales, du simple dames et messieurs, auront donc lieu ce vendredi Porte d'Auteuil. Grosse journée en perspective...

18:43 - Vendredi, tout sera permis : Roland s'offre un "super friday" - EUROSPORT.FR
ROLAND-GARROS - La pluie ayant globalement laissé le tournoi tranquille ces deux derniers jours, les organisateurs ont décidé de maintenir les finales à ce week-end. Les quatre demi-finales, du simple dames et messieurs, auront donc lieu ce vendredi Porte d'Auteuil. Grosse journée en perspective...

mardi 26 avril 2016
10:50 - Trouvez-vous le tennis actuel trop lisse ? - TENNISMAGAZINE.FR

Déclarations convenues, diplomatie sinon démagogie de rigueur, écart de conduit aussitôt sanctionné... Regrettez-vous les grandes joutes verbales d'antan, notamment de l'époque des McEnroe, Connors, etc. ? Trouvez-vous le tennis d'aujourd'hui trop lisse ?



lundi 25 avril 2016
17:07 - ATP - Bâle : Federer, Nadal, Nishikori, Wawrinka présents - TENNISACTU.NET


samedi 23 avril 2016
19:13 - ATP : Les frères Murray 2e fortune sportive britannique - TENNISACTU.NET


mardi 19 avril 2016
18:02 - ATP : Roger Federer répond aux questions de l'ATP Channel - TENNISACTU.NET


vendredi 15 avril 2016
08:41 - Les confrontations "franco-federesques" à Monte Carlo - TENNISMAGAZINE.FR


mercredi 13 avril 2016
23:38 - Roland-Garros : Dotation de 32 millions pour Roland-Garros - TENNISACTU.NET


18:37 - Tennis - Roland-Garros - Les gains en progression - LEQUIPE.FR
La dotation globale de Roland-Garros augmente de 14% cette...

18:33 - Roland-Garros : Une dotation 2016 en hausse de 4 millions - TENNISACTU.NET


15:32 - Roland-Garros : 2 millions pour les vainqueurs - TENNISMAGAZINE.FR

La Fédération Française de Tennis (FFT) a annoncé ce mercredi la dotation 2016 du tournoi de Roland-Garros qui se déroulera du 22 mai au 5 juin. De 12 % en entre 2014 et 2015, la dotation augmente cette fois-ci de 14 % pour une dotation globale de 32 017 500 € contre 28 028 600 € l'an passé.

Comme pour la dernière édition, l'augmentation la plus significative concerne les joueuses et joueurs qui perdront au 2e, 3e tour et huitièmes de finale. Leur dotation progresse encore une fois de 20 %. "Cette progression sensible de la dotation de Roland-Garros correspond à la dernière levée du plan sur quatre ans élaboré pour les années 2013 à 2016, explique Guy Forget, directeur du tournoi. Au total, les prix auront connu une augmentation historique de 70% sur cette période de 4 années ciblant tout particulièrement les joueurs et joueuses éliminés en première semaine, qui ont bénéficié d'un doublement de leur gain."

Les vainqueurs dames et messieurs de Roland-Garros gagneront 200 000 € de plus que l'année dernière pour un chèque total de 2 millions d'euros.



mardi 05 avril 2016
21:09 - ATP : Le cannibale Novak Djokovic : 15 mois, 15 titres - TENNISACTU.NET


mardi 29 mars 2016
19:47 - Gasquet n'a pas su conclure, Simon n'a laissé qu'un jeu à Pouille - EUROSPORT.FR
MASTERS 1000 MIAMI - Grosse déception pour Richard Gasquet. Le Français a été battu mardi par Tomas Berdych en 8e de finale du Masters 1000 de Miami (6-4, 3-6, 7-5) au terme d'une rencontre qu'il a pourtant globalement dominé. Mais le Tchèque, qui a su faire le dos rond dans ses temps faibles, a saisi sa chance au bon moment dans les fins de set pour s'offrir une place en quart de finale.

lundi 21 mars 2016
07:29 - Le dérapage sexiste du patron d'Indian Wells qui fait jaser - EUROSPORT.FR
INDIAN WELLS - Raymond Moore a rapidement présenté ses excuses mais le mal était fait. Dimanche, avant les finales, le patron d'Indian Wells s'est fendu d'un commentaire qui n'a pas plu à tout le monde. Une saillie verbale sexiste visant la WTA et les joueuses qui n'a pas tardé à faire réagir les principales intéressées.

07:29 - "Si j'étais une joueuse, je me mettrais à genoux..." : Le patron d'Indian Wells dérape - EUROSPORT.FR
INDIAN WELLS - Raymond Moore a rapidement présenté ses excuses mais le mal était fait. Dimanche, avant les finales, le patron d'Indian Wells s'est fendu d'un commentaire sexiste qui n'a pas plu à tout le monde. Une saillie verbale visant la WTA et les joueuses qui n'a pas tardé à faire réagir les principales intéressées.

mercredi 16 mars 2016
15:25 - IndyCar: coûts moindres et suspense garanti - FRANCE24.COM

La saison d'IndyCar, petite cousine américaine de la Formule 1, a commencé dimanche à Saint Petersburg (Floride), avec des budgets moins importants qu'en F1 et un nombre croissant de spectateurs, grâce au suspense engendré.

En 2015, les pilotes d'IndyCar ont poussé le vice à son paroxysme: les deux meilleurs pilotes, le Néo-Zélandais Scott Dixon et le Colombien Juan Pablo Montoya, ont bouclé la dernière manche, à Sonoma (Californie), à égalité parfaite de points: 556 chacun! C'est finalement Dixon au nombre de victoires (trois, dont la dernière manche, contre deux pour l'ancien pilote de F1), qui a été titré, pour la quatrième fois.

A la base de ce suspense, le choix du châssis unique, conçu par Dallara. Le même constructeur italien qui a développé cette année le châssis de l'écurie américaine Haas, débutante en F1. Conséquence de cette règle, les budgets de chaque écurie sont limités et sans commune mesure avec la F1.

Ainsi, l'écurie KVSH du Français Sébastien Bourdais dispose d'un budget de base de 4,2 à 4,5 millions de dollars (environ 4 millions d'euros) cette année, selon Kevin Diamond, attaché de presse de l'équipe américaine.

La fourchette pour les neuf écuries varie de 4 millions d'euros jusqu'à 10-15 M EUR pour les écuries les plus puissantes, comme la prestigieuse Penske, qui fête ses 50 ans cette année et aligne quatre voitures identiques.

- 'Tout le monde peut gagner' -

L'ancien pilote de F1 Eddie Cheever, devenu commentateur de l'IndyCar pour la chaîne sportive américaine ESPN, pousse même la comparaison en affirmant que "le budget d'une seule écurie de F1 peut payer deux fois l'ensemble du paddock d'IndyCar".

En F1, les "top teams" (Mercedes, Ferrari, Red Bull) dépensent plus de 300 M EUR par an, et les moins riches une centaine de millions.

"Ici, tout le monde peut gagner une course. Même si tu as la voiture la plus rapide, ça ne veut pas dire que c'est toi qui va gagner dimanche", explique de son côté le Français Simon Pagenaud, pilote Penske pour la deuxième saison d'affilée et candidat au titre.

Ce nivellement des performances attire un public plus vaste. Le grand patron de l'IndyCar, Mark Miles, espère ainsi voir son audience augmenter de 50% entre 2013 et 2016.

Le championnat est actuellement diffusé par deux chaînes de télévision aux Etats-Unis, ESPN pour cinq courses, dont les 500 Miles d'Indianapolis, et NBC pour les autres 11 courses. En moyenne, ESPN avance 2,36 millions de téléspectateurs par course, avec une pointe à 6,48 millions pour les 500 Miles, locomotive du championnat.

-Pas de profit pour l'IndyCar-

La moyenne globale de l'IndyCar, soit 1,5 million de téléspectateurs par course, reste certes en-dessous du Nascar, le sport automobile le plus suivi aux Etats-Unis, avec 2 à 5 fois plus de téléspectateurs en 2015 (7,64 millions pour le final floridien de la saison, fin novembre à Homestead, avec un pic d'audience à 12 millions, pour le drapeau à damier).

L'Indycar est même bien plus suivie que la F1: chaque Grand Prix de 2015 a été regardé, en moyenne, par 535.000 téléspectateurs, sur NBC, avec le handicap du décalage horaire.

"Je n'aime pas la façon dont la F1 tient ses spectateurs à l'écart. J'ai beaucoup de respect pour Bernie Ecclestone (le promoteur historique de la F1, ndlr), mais c'est un plan différent", ajoute Cheever. Selon lui, si le sport auto veut attirer les jeunes qui préfèrent jouer aux jeux vidéo, "voir et toucher les voitures est important pour les amener au circuit".

Cette proximité avec le public "a fait venir de nombreux sponsors et de promoteurs", affirme Mark Miles, ancien responsable de l'ATP, l'instance dirigeante du tennis mondial. Mais malgré cela, Mark Miles reconnaît que les droits TV ne permettent pas encore à l'IndyCar de générer des profits, évoquant simplement "une situation gérable".



mardi 15 mars 2016
18:02 - Monte Carlo : Federer sera bien là - TENNISMAGAZINE.FR

Initialement, année olympique oblige, Roger Federer avait prévu de ne pas disputer le moindre tournoi sur terre battue avant Roland Garros. Mais ça, c'était avant de subir une arthroscopie au genou le mois dernier. Contraint de déclarer forfait pour Indian Wells, le Suisse, comme il l'avait annoncé il y a quelques semaines, a décidé de changer ses plans et de disputer le Masters 1 000 de Monte Carlo (11-17 avril prochain), dont il figure bel et bien sur la liste des inscrits.

Une liste qui comprend par ailleurs l'ensemble du top 10 à l'exception de Kei Nishikori. La plupart des joueurs américains (dont John Isner) ainsi que Nick Kyrgios ou Alexandr Dolgopolov feront également l'impasse sur le tournoi. Mais globalement, encore une fois, même s'il est (rappelons-le) le seul Masters 1 000 "non obligatoire" de la saison, le Monte Carlo Rolex Masters présentera un plateau absolument somptueux avec en tête d'affiche (en plus de Federer) Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andy Murray et Stan Wawrinka Rafael Nadal ainsi que tous les meilleurs Français et notamment les quatre Mousquetaires (Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gaël Monfils et Gilles Simon).














tennis contact
Partenaires :  | Soccer Livescore  | Tennis  | patch pes  | Foot
Contact      | Mentions Légales     |  | Charte cookies     |  | © Copyright of LiveTennis.fr