Tennis

 | Livefoot  | Rugby  | Basket  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVETENNIS.fr
vendredi 26 août 2016
21:25 - US Open: Djokovic en danger, les Français pas gâtés - FRANCE24.COM

Le N.1 mondial Novak Djokovic, encore diminué par sa blessure à un poignet, a hérité vendredi d'un tableau difficile pour l'US Open qui débute lundi à New York, tout comme les cadors du tennis français.

Pour son entrée en lice à Flushing Meadows, "Djoko" sera opposé au Polonais Jerzy Janowicz, ancien 14e mondial tombé à la 228e place du classement ATP en raison d'une blessure à un genou.

Les choses pourraient rapidement se compliquer pour le Serbe qui vit un été difficile, avec John Isner ou Richard Gasquet en 8e de finale, puis Marin Cilic ou Jo-Wilfried Tsonga en quart de finale.

S'il passe ses obstacles, le double vainqueur de l'US Open (2011, 2015) pourrait retrouver dans le dernier carré Rafael Nadal, en plein renouveau.

Mais, plus encore que le tirage au sort, ce qui inquiète Djokovic, c'est son poignet, qui le tracasse depuis les jeux Olympiques 2016 de Rio.

"Je ne suis pas encore à 100% mais je m'en rapproche, j'ai encore quelques jours devant moi, j'espère que lundi lorsque le tournoi débutera, je serai à 100%", a-t-il confié.

Après une première partie de saison quasiment parfaite, durant laquelle il a notamment dompté -enfin !- la terre battue de Roland Garros, le Serbe a perdu de sa superbe.

Il a été éliminé dès le 3e tour à Wimbledon, s'est relancé en remportant le Masters 1000 de Toronto, avant de chuter dès le 1er tour du tournoi olympique à Rio, puis de déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati.

En l'absence de Roger Federer qui a mis un terme à sa saison pour ménager son genou gauche, l'Ecossais Andy Murray pourrait profiter de la mauvaise passe de Djokovic.

- Williams débute face à Makarova -

Le vainqueur à Wimbledon qui a conservé son titre olympique à Rio, a hérité d'un tableau relativement clément avec pour potentiels adversaires Kei Nishikori et Stan Wawrinka, respectivement en quarts de finale et en demi-finale.

Attention toutefois aux imprévisibles épouvantails Ivo Karlovic et Nick Kyrgios, très en vue en juillet lors de la tournée américaine.

Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga débutera contre un qualifié et devrait retrouver en 8e de finale Cilic, vainqueur de l'US Open 2014 et Masters 1000 de Cincinnati.

Un an après avoir atteint les quarts de finale de l'US Open 2015, Gasquet qui n'a disputé que six matches en un mois, pourrait tomber sur John Isner en 8e de finale.

Vainqueur à Washington et demi-finaliste à Toronto mais touché au dos à Cincinnati, Monfils est dans le quart de tableau dominé par Nadal.

Dans le tableau féminin, la N.1 mondiale Serena Williams qui vise un 23e titre du Grand Chelem débutera sa campagne new-yorkaise face à une adversaire difficile, la Russe Ekaterina Makarova.

Makarova, 36e mondiale, avait atteint le dernier carré de l'US Open en 2014 où elle s'était inclinée face à la cadette des soeurs Williams. Mais elle avait battue l'Américaine en 8e de finale de l'Open d'Australie en 2012.

Elle devra ensuite théoriquement se défaire de Simona Halep en quart de finale, puis d'Agnieszka Radwanska en demi-finale, avant de retrouver, en finale, Angelique Kerber qui peut la déloger de la première place au classement mondial si elle remporte le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.

Le N.1 française Caroline Garcia affrontera sa compatriote Pauline Parmentier au 1er tour et pourrait croiser la route de Radwanska dès le 3e tour.



19:59 - Murray facile jusqu'en quarts ? Il pourrait retrouver Simon au 3e tour - TENNISTEMPLE.COM
...

19:17 - US Open (F) - US Open (femmes) : Simona Halep et Agnieszka Radwanska sur la route de Serena Williams - LEQUIPE.FR
La n°1 mondiale devra théoriquement se défaire de Simona Halep puis...

18:42 - US Open: Halep et Radwanska sur la route de Williams - TENNISTEMPLE.COM
La N.1 mondiale Serena Williams devra théoriquement se défaire de Simona Halep en quart de finale, puis d'Agnieszka Radw...

mardi 23 août 2016
23:42 - ATP - Winston-Salem. Gilles Simon sorti d'entrée - OUEST-FRANCE.FR
Gilles Simon s'est incliné lors de son entrée en lice dans le tournoi de Winston-Salem face à l'Argentin Diego Schwartzman, 68e mondial, mardi. Gilles Simon a été éliminé, mardi, dès son entrée en lic...

23:36 - Winston-Salem: Simon éliminé au 2e tour - TENNISTEMPLE.COM
Gilles Simon a été éliminé au 2e tour du tournoi de Winston-Salem (Caroline du Nord) par l'Argentin Diego Schwartzman 7-...

23:36 - Winston-Salem: Simon éliminé d'entrée - TENNISTEMPLE.COM
Gilles Simon s'est incliné au 2e tour du tournoi de Winston-Salem (Caroline du Nord) devant l'Argentin Diego Schwartzman...

23:32 - Tennis - ATP - Gilles Simon prend la porte d'entrée - SPORT24


22:58 - Tennis - ATP - Winston-Salem - Gilles Simon est éliminé dès le deuxième tour - LEQUIPE.FR
Gilles Simon a été éliminé dès son entrée en lice à Winston-Salem...

22:48 - Winston-Salem: Simon cale au deuxième tour - TENNISTEMPLE.COM
Pas de troisième tour pour Gilles Simon à Winston-Salem (Dur, Extérieur, Etats-Unis) où il vient de chuter au deuxième t...

dimanche 21 août 2016
22:05 - JO-2016: de Bolt à Phelps, les 10 stars de Rio - FRANCE24.COM

D'Usain Bolt à Michael Phelps en passant par Simone Biles, dix stars qui ont illuminé les jours et les nuits de Rio aux jeux Olympiques.

USAIN BOLT. La superstar jamaïcaine s'est offert son "triple triple" historique sur la piste du Stade olympique: triple médaillé d'or sur 100 m, 200 m et 4x100 m. Entre Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016, ce sont donc huit ans d'hégémonie sur le sprint mondial et 9 récompenses en or pour l'Éclair, dont l'exubérance et les facéties ont encore fait sensation. L'histoire d'amour entre Bolt, qui fête ses 30 ans dimanche, et les JO est désormais terminée. Une séparation en meilleurs termes.

MICHAEL PHELPS. L'Empereur des bassins devra sûrement trouver une annexe pour son armoire à médailles. Le voilà bardé de 28 récompenses olympiques à 31 ans, dont 23 en or. A Rio, il en a ajouté 6 au total à sa collection, dont 5 du plus beau des métal, ce qui place le nageur américain dans la légende du sport, toutes disciplines confondues. Mais au-delà des chiffres, Phelps a fendu l'armure pour sa dernière compétition. Fini le "Kid de Baltimore", place à Michael, fiancé de Nicole et père de Boomer, exprimant ses émotions au bord des bassins et sur les podiums.

ELAINE THOMPSON. Le sprint féminin a trouvé sa nouvelle reine. La Jamaïcaine Elaine Thompson a réalisé un doublé inédit depuis 1988 et la sulfureuse Florence Griffith-Joyner, en survolant le 100 m puis le 200 m. A 24 ans, sa performance lui permet de prendre date pour Tokyo-2020.

NEYMAR. En offrant un premier or olympique au Brésil en football, l'attaquant a quelque peu apaisé la blessure du 7 à 1 encaissé face à l'Allemagne, en demi-finales de la Coupe du monde à Rio en 2014. Critiqué en début de tournoi pour son faible rendement, la vedette du FC Barcelone a inscrit un magnifique coup-franc contre la Mannschaft en finale, puis le tir au but décisif. Un triomphe en forme de petite revanche.

TEDDY RINER. Le judoka français a consolidé à Rio le plus beau palmarès de l'histoire dans la catégorie des lourds, en conservant son titre olympique. Invaincu depuis 2010, jamais envoyé au tapis depuis 2007, Riner n'a plus personne dans son horizon. Si ce n'est un troisième titre olympique en 2020 à Tokyo, au pays du judo, pour rejoindre Tadahiro Nomura (-60 kg), seul judoka de l'histoire à avoir décroché trois fois l'or olympique.

SIMONE BILES. A 19 ans, la Texane a enchanté les épreuves de gymnastique pour cueillir quatre médailles d'or: au saut, sol, concours général et par équipes. Elle y a ajouté une médaille de bronze à la poutre pour ses premiers JO, en époustouflant le public par sa grâce et sa puissance.

KATIE LEDECKY. Quatre médailles d'or et une d'argent, une avance de 14 secondes sur sa première rivale sur 800 m nage libre avec le record du monde à la clef, la nageuse américaine Katie Ledecky a survolé ses épreuves à Rio, avec notamment le triplé 200-400-800 aux Jeux, une première depuis 1968. Ajouté à cela le record du monde du 400 m, la nageuse de 19 ans a justifié son surnom de "Micheal Phelps au féminin".

DAVID RUDISHA. Aussi esthète qu'efficace, le Kényan âgé de 27 ans a conservé avec classe et maîtrise son titre du 800 m, une distance dont il est recordman du monde. Il visera désormais Tokyo pour devenir le premier +half miler+ à décrocher trois titres olympiques.

JASON KENNY. Avec trois médailles d'or (keirin, vitesse par équipes et vitesse individuelle), le pistard britannique a été le maître du vélodrome carioca. Très discret depuis son titre en vitesse individuelle à Londres en 2012, l'Anglais âgé de 28 ans est sorti de l'ombre pour imposer sa puissance supérieure. Un bonheur qu'il vit à deux, puisque sa compagne Laura Trott a également raflé deux titres sur la piste.

ANDY MURRAY. Le Britannique est tout simplement devenu le premier joueur de tennis à décrocher une deuxième médaille d'or aux JO en simple, messieurs et dames confondus. Porte-drapeau de sa délégation, il a vécu un bel été après un titre à Wimbledon.



19:45 - JO-2016: deux Rois, trois princesses et des affaires - FRANCE24.COM

Michael Phelps et Usain Bolt ont été les rois des jeux Olympiques de Rio, entraînant dans leur sillage Simone Biles, Katie Ledecky et Elaine Thompson. Mais les évolutions de ces champions d'exception ont été ternies par de nombreuses affaires (dopage, corruption).

. TOPS

Phelps et Bolt toujours au top

Ils étaient les stars des Jeux de Pékin en 2008, et de Londres en 2012. Le duo s'est encore partagé la vedette. L'homme de la première semaine fut incontestablement Michael Phelps, qui a ajouté 5 médailles d'or et 1 d'argent à son palmarès record (28 médailles olympiques dont 23 en or). Parti à la retraite après Londres, il avait replongé pour échapper à l'alcool et à la dépression. Mais il l'a juré: il ne sera pas là à Tokyo en 2020.

Bolt non plus. Grand homme de la semaine d'athlétisme, le Jamaïcain a réalisé le triplé (100-200-4x100 m) pour la troisième fois, après 2008 et 2012. Le fameux "triple triple". Et maintenant? Il ne cache pas ses envies de vacances. Il pourrait ensuite aller jusqu'aux Mondiaux-2017 à Londres, mais guère plus loin.

Biles, Ledecky, Thompson: la relève

Elles ont respectivement 19, 19 et 24 ans. La gymnaste américaine Simone Biles (4 or, 1 bronze), la nageuse US Katie Ledecky (4 or, 1 argent) et la sprinteuse jamaïcaine Elaine Thompson (doublé en or 100-200 m, argent sur 4x100 m) ont apporté un nouveau souffle aux JO.

Pour sa première apparition olympique, Simone Biles aurait même pu devenir la gymnaste la plus titrée lors d'une seule édition des JO. Un léger déséquilibre à la poutre lui a coûté le 5e titre qu'elle a troqué pour du bronze. Mais l'avenir lui appartient, comme à Katie Ledecky.

Le cercle s'élargit

Outre le souffle de la jeunesse, ces Jeux ont été marqués par l'émergence de nouveaux pays sur la scène olympique. Pour sa première participation, le Kosovo a conquis une première médaille d'or (Majlinda Kelmendi en judo). Huit autres pays ont décroché l'or pour la première fois: le Tadjikistan (lancer du marteau), le Vietnam (tir au pistolet), les Iles Fidji (rugby à VII), Singapour (natation), Porto Rico (tennis), Bahreïn (athlétisme), la Jordanie et la Côte d'Ivoire (taekwondo). L'Iran a célébré Kimia Alizadeh, première Iranienne à décrocher une médaille, du bronze en taekwondo.

. FLOPS

L'incertitude russe

Certains ont appris leur participation quelques heures seulement avant la cérémonie d'ouverture le 5 août: l'incertitude sur le nombre d'athlètes russes retenus a perturbé l'immédiat avant-JO. En cause: la publication le 18 juillet du rapport McLaren, pointant un dopage d'État dans le pays, qui a incité le CIO à saisir toutes les fédérations internationales pour vérifier la "propreté" des engagés. Mais aussi le doute autour de la seule Russe retenue en athlétisme, Darya Klishina, d'abord acceptée, puis exclue puis réintégrée, sur ordre du Tribunal arbitral du sport.

Neuvième du concours de saut en longueur, elle a finalement traversé les JO dans la plus totale indifférence.

Au total, 113 sportifs -- dont 67 en athlétisme -- ont été exclus des JO. Les 276 restants (sur 389 au départ) ont quand même porté leur pays au 5e rang du tableau des médailles.

Affaires en stock

L'affaire russe a empoisonné la période pré-JO. Puis il y eut le dopage proprement dit: 12 athlètes ont été contrôlés positifs depuis le 25 juillet. Parmi eux, aucun "gros poisson" comme Ben Johnson en 1988, mais deux ont dû rendre leur médaille: l'haltérophile kirghize Izzat Artykov, en bronze (-69 kg) et le Moldave Serghei Tarnovschi, en bronze sur 1000 m en canoë en ligne (C1).

En plein Jeux, le CIO a également été confronté à l'incarcération de l'un de ses plus hauts dirigeants, l'Irlandais Patrick Hickey, dans le cadre d'une enquête sur un réseau de revente illégale de billets. Un trafic qui, selon la police, a généré une recette d'au moins 2,8 millions d'euros. La Commission d'éthique du CIO "a pris note" de sa démission de tous ses mandats.

Un chiffre qui donne le tournis... Et qui permet de replacer dans son contexte la folle nuit des nageurs américains, qui prétendaient avoir été agressés par de vrais-faux policiers. Ils avaient en fait saccagé une station-service et s'étaient heurtés à un vigile. La police brésilienne les a entendus, à l'exception du plus connu d'entre eux Ryan Lochte (six médailles d'or dans sa carrière), rapidement rentré aux États-Unis.

Dans ce cas, le CIO a saisi sa Commission disciplinaire chargée de "voir s'il y a matière à sanction".

L'ambiance et le public

On imaginait ces Jeux colorés, populaires et festifs. Ils furent souvent ternes et persifleurs devant des tribunes vides. Le Comité organisateur avait annoncé que 80% des places avaient été vendues. Mais à qui? La plupart des épreuves se sont disputées devant des assistances faméliques, contrastant avec la réussite populaire des JO de Londres.

Usain Bolt a ainsi conquis ses 8e (sur 200 m) et 9e (sur 4x100 m) médailles d'or dans un stade à moitié plein. Et que dire de la remise de la médaille du 5.000 m à Mo Farah samedi soir, devant une poignée de spectateurs?

En fait, la fréquentation des enceintes était indexée sur la présence d'athlètes brésiliens. Dans ce cas, les "visiteurs" ont dû s'habituer à jouer dans une atmosphère survoltée. Quitte à paraître déboussolés, comme le perchiste Français Renaud Lavillenie, incapable de dompter ce paramètre extérieur, jusqu'à en perdre son titre et ses nerfs.



15:33 - Vidéo - Cincinnati - Kerber à une victoire de la place de N.1 - LIVETENNIS.FR
Angelique Kerber a dominé Simona Halep en demi-finale à Cincinnati (6-3, 6-4). Si elle bat Karolina Pliskova en finale dimanche, elle deviendra la nouvelle N.1 mondiale à la place de Serena Williams.

00:20 - WTA Cincinnati - Angelique Kerber toute proche de la première place mondiale - RTLSPORT.BE


samedi 20 août 2016
23:50 - Tennis - WTA - Cincinnati - Cincinnati : Angelique Kerber en finale et à un match d'être numéro un mondiale - LEQUIPE.FR
L'Allemande Angelique Kerber a battu Simona Halep en demi-finale du...

21:45 - Tennis: Pliskova surprend Muguruza et file en finale à Cincinnati - FRANCE24.COM

La Tchèque Karolina Pliskova a battu l'Espagnole Garbine Muguruza, pourtant tête de série N.4, en deux sets (6-1, 6-3), samedi, pour valider son billet pour la finale du tournoi WTA de Cincinnati.

Pliskova s'est appuyée sur son service pour faire la différence face à une adversaire qui ne l'a plus battue depuis 2013, inscrivant son 400e ace de la saison juste avant l'arrivée de la pluie.

La Tchèque devra attendre pour connaître son adversaire en finale, l'autre demie opposant la Roumaine Simona Halep à l'Allemande Angelique Kerber.

Une victoire finale à Cincinnati permettrait à Kerber, médaillée d'argent aux JO de Rio, de détrôner l'Américaine Serena Williams en tête du classement mondial qu'elle occupe depuis février 2013.

Pliskova, 17e joueuse mondiale, est la finaliste à Cincinnati la moins bien classée depuis 2008 et la Russe Nadia Petrova, qui était alors 21e.



10:34 - Simona Halep à deux victoires d'être numéro 1 - 7SUR7T.BE
La Roumaine Simona Halep (N.3), 4e mondiale, s'est qualifiée vendredi pour les demi-finales du tournoi WTA de Cincinnati, Etats-Unis, épreuve sur

08:41 - WTA Cininnati - Simona Halep sur la route d'Angelique Kerber, qui est à deux victoires d'être N.1 mondiale - RTLSPORT.BE


mardi 16 août 2016
06:25 - Tennis - ATP - Cincinnati - Cincinnati: Lucas Pouille sorti par Nick Kyrgios - LEQUIPE.FR
Après Chardy et Simon, c'est Lucas Pouille qui s'est fait éliminer...

04:43 - Tennis - ATP - Cincinnati - Gilles Simon sorti dès le premier tour à Cincinnati - LEQUIPE.FR
Gilles Simon a été éliminé dès le premier tour du tournoi de...

03:40 - Tennis - ATP - Chardy et Simon éliminés d'entrée - SPORT24


lundi 15 août 2016
09:25 - JO-2016: "L'éclair" Bolt a frappé une troisième fois à Rio - FRANCE24.COM

La foudre est tombée une troisième fois sur les jeux Olympiques: "l'éclair" Usain Bolt a remporté le 100 m des JO à Rio après Pékin et Londres, assommant une nouvelle fois la concurrence et s'inscrivant pour toujours dans la postérité.

Le duel était attendu: Bolt contre Gatlin, le yin contre le yang, le bon contre le "bad boy". Et le gentil l'a emporté, en 9 sec 81, devant le New Yorkais de Brooklyn, l'ex-dopé suspendu dix ans et finalement revenu dans le circuit après avoir vu sa peine réduite.

Moins de dix secondes de show en mondovision auquel a participé un petit Français, Jimmy Vicaut. L'invité surprise de cette finale est arrivé 7e, à 23 centièmes de la légende jamaïcaine, le premier à remporter trois fois de suite l'épreuve reine des JO.

"Moi c'était ma première finale olympique, j'espère qu'il y en aura une autre dans quatre ans à Tokyo", a réagi le bizuth bleu dès l'arrivée.

Pour Bolt, 29 ans, Tokyo est un horizon lointain. Son avenir immédiat est à Rio, où il veut devenir le premier de l'histoire à signer un "triple-triple", remporter trois fois de suite lors de trois JO différents les épreuves du 100 m, du 200 m et du relais 4 x 100 m.

"Quelqu'un a dit l'an passé que si je le faisais, je deviendrais immortel. Alors deux médailles de plus et ce sera fait: immortel", a lancé Bolt après sa victoire.

- Le bon, la brute et le truand -

Bolt 1er donc, devant Gatlin et le surprenant Canadien Andre de Grasse. Avec sans doute un énorme ouf de soulagement du côté des dirigeants de l'athlétisme mondial et du Comité international olympique. Car la victoire d'un Gatlin aurait fait tache, en cette période de chasse aux sorcières antidopage, quelques jours après le rapport McLaren sur le dopage d'Etat en Russie qui a entraîné l'expulsion de 67 des 68 athlètes russes.

D'ailleurs, Gatlin a essuyé les sifflets du stade avant le 100 m.

"Je suis revenu depuis maintenant près de six ans, je comprends que les gens veuillent voir une rivalité entre lui et moi. Mais il faut que le meilleur gagne et aujourd'hui Usain a été meilleur. J'aime tout le monde, j'ai du respect pour tout le monde et j'aimerais que le public me respecte aussi", a souligné Gatlin.

De fait, les histoires de dopage n'en finissent pas de troubler ces Jeux, entre contrôles antidopage positifs et énièmes révélations sur le dossier russe.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a ordonné la réintégration de la Russe Darya Klishina qui avait été exclue samedi de la compétition au terme d'un surprenant revirement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

"Son appel a été accepté", a précisé le TAS. Klishina, qui participera à partir de mardi à l'épreuve du saut en longueur, sera donc bien la seule Russe dans les épreuves d'athlétisme aux JO de Rio.

- Murray récidiviste -

Initialement épargnée, car elle s'entraîne depuis 2013 aux Etats-Unis, Klishina avait finalement été sanctionnée par l'IAAF sur la base d'une "nouvelle information", issue du fameux rapport McLaren sur le dopage d'Etat russe. Mais ces arguments n'ont pas été retenus par le TAS.

Sans ce revirement de dernière minute, la journée aurait été parfaite.

Le 100 m royal avait été lancé de la meilleure manière, quelques minutes plus tôt par un record du monde vieux de 17 ans, celui de la "locomotive de Waco", Michael Johnson (43 sec 18), battu par un jeune Sud-Africain, Wayne Van Niekerk, sur 400 m (43 sec 03).

Dans l'ombre de l'athlétisme, il était donc difficile de se faire de la place dimanche.

Mais la journée a été riche en événements, avec notamment la victoire de l'Anglais Justin Rose au premier tournoi olympique de golf depuis 112 ans. La troisième médaille d'or de Simone Biles, la poupée américaine de la gymnastique, en lice pour un quintuplé inédit. Ou encore le second titre consécutif de l'Ecossais Andy Murray en tennis.

Quant aux Bleus, ils ont continué leur petit bonhomme de chemin vers les médailles: l'or avec les épéistes, à l'escrime, l'or encore avec Charline Picon en planche à voile, et deux breloques en bronze, avec le véliplanchiste Pierre Le Coq et Alexis Raynaud en tir à la carabine. 22 podiums au total déjà, dont 7 titres, et la 6e place au tableau des médailles.



05:45 - JO-2016: le film des événements de la 9e journée - FRANCE24.COM

Le film des événements de la 9e journée des jeux Olympiques de Rio, dimanche (en heure locale):

09h30: C'est parti pour le marathon dames !

11h25: réveil en douceur. L'équipe de France masculine d'épée, N.1 mondiale, se qualifie facilement pour les demi-finales en s'imposant contre le Venezuela (45-29).

11h55: première pour le Kenya. Jemima Jelagat Sumgong (31 ans) offre au Kenya son premier titre olympique du marathon dames (2h24:04.). Sumgong a devancé la Bahreïnie d'origine kényane Eunice Jepkirui Kirwa (2h24:13.) et l'Ethiopienne Mare Dibaba (2h24:30.), à l'issue du parcours de 42,195 km que quelques manifestants ont tenté de perturber en fin de course.

12h45: calme plat. Faute de vent, les finales de planche à voile messieurs et dames, ainsi que les autres régates sont retardées.

13h00: les Bleues ajustent le tir. Les handballeuses françaises, déjà qualifiées pour les quarts de finale, dominent la Suède (27-25) pour leur dernier match de poule. Elles terminent à la deuxième place de leur groupe, après quatre victoires en cinq matches.

13h50: le bronze pour commencer. Première médaille du jour pour l'équipe de France : le bronze apporté par Alexis Raynaud en tir à la carabine 50 m trois positions. A 21 ans seulement, il obtient la deuxième médaille du tir français à Rio après l'argent de Jean Quiquampoix en vitesse olympique samedi.

14h00: chute. La cavalière Pénélope Leprévost est éliminée de la compétition individuelle du concours de saut d'obstacles dès les qualifications, après avoir chuté de son cheval. La N.4 mondiale perd son assise à la réception d'un saut alors que sa jument Flora de Mariposa, affaiblie par des coliques dans la semaine, trébuche, sans toutefois tomber. Cette élimination n'a aucune incidence sur la compétition par équipes.

14h05: les épéistes en finale. L'équipe de France masculine d'épée, N.1 mondiale, se qualifie pour la finale en s'imposant contre la Hongrie 45 touches à 40.

14h30: Hingis privée d'or. Les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina remportent le titre olympique du double dames (6-4, 6-4) aux dépens des Suissesses Timea Bacsinszky et Martina Hingis, qui rêvait d'un retour doré après vingt ans d'absence aux JO.

13h40: Kohei Uchimura se rate. Le Japonais, déjà sacré par équipes et au concours général, échoue à la cinquième place au sol, après avoir manqué une réception. Max Whitlock décroche l'or, une première historique pour la Grande-Bretagne en gymnastique artistique.

14h30: et de trois pour la boxe. Mathieu Bauderlique se qualifie pour les demi-finales du tournoi des mi-lourds (-81 kg) en battant l'Equatorien Carlos Andres Mina sur KO technique dans le troisième round. C'est le troisième podium français garanti sur le ring carioca, après les qualifications pour le dernier carré de Sofiane Oumiha (-60 kg) et Souleymane Cissokho (-69 kg).

15h00: Le Coq en bronze. Pierre Le Coq remporte la médaille de bronze en planche à voile RS:X dans la baie de Guanabara. Pour ses premiers JO, il prend la septième place de l'ultime régate décisive. Il apporte à la voile française sa première médaille à Rio, et à la délégation tricolore sa vingtième médaille.

15h30: razzia. La gymnaste américaine Simone Biles décroche sa troisième médaille d'or à Rio lors de l'épreuve du saut. Déja sacrée par équipes et au concours général individuel, la Texane âgée de 19 ans reste en lice pour un quintuplé olympique inédit.

15h45: Tee Time. Le Britannique Justin Rose devient le premier champion olympique de golf depuis 1904, succédant au Canadien George Lyon. Dans un final haletant, il devance le Suédois Henrik Stenson, de deux coups, et l'Américain Matt Kuchar, de trois.

15h55: trois points. C'est l'écart qui sépare les basketteurs américains des Bleus, battus seulement 100-97 pour leur dernier match de poule, malgré l'absence de Tony Parker, préservé en vue du quart de finale mercredi. Toujours menés, les Français ont cependant fait bonne figure, mais n'ont pas trouvé la parade face à Klay Thompson, extrêmement adroit à longue distance (30 points).

16h00: Picon fière. Charline Picon est sacrée championne olympique de planche à voile RS:X. C'est la deuxième médaille pour la voile tricolore en l'espace d'une heure. A 31 ans, Picon succède à Faustine Ferret, dernière Française médaillée d'or en planche, en 2004 à Athènes. 21e médaille pour la France à Rio.

16h25: Cyril Tommasone au pied du podium... Le gymnaste français termine quatrième de la finale des arçons. Trois heures après l'or au sol, le Britannique Max Whitlock ajoute un deuxième titre à son palmarès.

16h35: Venus Williams bute sur le record. Associée en double mixte à Rajeev Ram, l'Américaine chute en finale contre une autre paire américaine, composée de Bethanie Mattek-Sands et Jack Sock (6-7 (3/7), 6-1, 10-7). Une défaite qui prive Venus (36 ans) d'un cinquième titre olympique record. Et elle reste, donc, à égalité avec sa soeur cadette Serena, avec quatre "ors" olympiques.

16h45: .... comme Rafael Nadal. L'Espagnol, sacré en double messieurs il y a 48 heures, s'incline en simple dans le match pour la médaille de bronze face au Japonais Kei Nishikori 6-2, 6-7 (1/7), 6-3. Le Japon n'avait plus remporté de médaille olympique en tennis depuis 96 ans.

17h00: fin de parcours pour Brice Leverdez. Le leader du badminton français est éliminé après sa défaite contre le N.5 mondial, le Danois Jan Jorgensen, 2 à 0 (21-11, 21-18). Il aurait fallu un exploit pour que le 39e mondial s'extirpe de son groupe et rallie les huitièmes de finales. Après l'élimination de Delphine Lansac samedi, plus aucun Français n'est en lice en "bad".

17h50: Jason Kenny voit double. Le Britannique renouvelle son bail olympique en gardant la main sur la vitesse individuelle, le titre le plus prestigieux du cyclisme sur piste. En finale, Kenney a dominé son compatriote Callum Skinner en deux manches.

18h07: Victoire de prestige pour les poloïstes. Les Français, déjà éliminés après quatre défaites, remporte une victoire de prestige 9-8 devant la Croatie, championne olympique en titre et déjà qualifiée pour les quarts avant de dernier match du groupe B.

18h36: Les Françaises évitent la Norvège. Les handballeuses éviteront les Norvégiennes, doubles championnes olympiques, en quarts de finale. Les Bleues ont pris la deuxième place du groupe B grâce à leur succès contre la Suède (27-25), tout comme les Norvégiennes dans le groupe A.

18H39: Faux policiers, vrais nageurs. Ryan Lochte et trois autres nageurs américains ont été braqués par de faux policiers utilisant des armes à feu, samedi à l'aube. "J'ai levé les mains, je me disais +peu importe+. Il a pris notre argent, mon porte-feuille. Il a laissé mon téléphone, mon accréditation" (pour les JO), raconte le sextuple champion olympique sur la chaîne américaine NBC. Les quatre Américains sont sains et saufs.

18h40: Une médaille et une bague. La Chinoise He Zi a volé la vedette à sa compatriote Shi Tingmao, championne olympique du plongeon à 3 m, alors qu'elle n'était que deuxième. A sa descente du podium, Qin Kai, lui-même médaillé de bronze au plongeon synchronisé à 3 m, s'est présenté devant elle pour lui demander en mariage avec une bague dans un écrin de velours. Hagarde et paralysée pendant quelques secondes, la jeune femme a fini par verser une petite larme et d'opiner du chef en guise d'approbation devant son amoureux, un genou à terre. Le tout en direct et en mondiovision...

18h54: Sofiane Oumiha en finale. Le boxeur français a battu le Mongol Otgondalai Dorjnyambuu aux points en demies et est donc assuré d'enlever au moins une médaille d'argent chez les -60 kg.

19h10: Victoire de prestige pour les Français en water-polo. Déjà éliminés après quatre défaites, les poloïstes tricolors battent 9 à 8 la Croatie, championne olympique en titre et déjà qualifiée pour les quarts.

19h14: De l'or pour l'épée française. Yannick Borel, Gauthier Grumier, Daniel Jérent et Jean-Michel Lucenay conservent un titre olympique collectif que les épéistes bleus ne lâchent plus depuis 2004, l'arme par équipes n'étant pas au programme de Londres en 2012. Ils ont battu l'Italie 45 touches à 31. La médaille de bronze est revenue à la Hongrie, vainqueur de l'Ukraine 39-37.

19h17: Virginie Cueff se qualifie pour les huitièmes de finale du tournoi de vitesse dames avec le 16e temps (11.099).

19h20: Darya Klishina, échantillons altérés. La seule athlète russe présente à Rio a été exclue des jeux, car deux des flacons contenant ses prélèvements en vue d'un contrôle antidopage ont été altérés, selon la chaîne allemande ARD, à l'origine des révélations sur le scandale du dopage d'Etat dans l'athlétisme russe.

19h35: Premier or cubain. Ismael Borrero, champion du monde en titre, a offert la première médaille d'or olympique à Cuba aux Jeux de Rio en s'imposant dans la catégorie des 59 kg messieurs de lutte gréco-romaine.

20h58: Floria Gueï éliminée. La Française vice-championne d'Europe en juillet à Amsterdam a été éliminée en demi-finale du 400 m avec seulement le quatrième temps de sa série (51.08).

21h06: Andy Murray reste roi de l'Olympe. Le Britannique, couronné à Londres il ya quatre ans; est devenu le premier joueur de tennis à remporter deux fois la médaille d'or olympique en simple, messieurs et dames confondus, grâce à sa victoire en finale contre l'Argentin Juan Martin Del Potro 7-5, 4-6, 6-2, 7-5.

21h08: Jimmy Vicaut en finale. Le Français se qualifie pour la finale du 100 m en remportant sa demi-finale en 9 sec 95/100e (vent: +0,2 m/s).

21h14: Usain Bolt impressionne. Le Jamaïcain superstar du sprint va tranquillement en finale du 100 m en remportant de manière impressionnante sa demi-finale en 9 sec 86/100e (vent: +0,2 m/s).

21h20: Justin Gatlin aussi. L'Américain rejoint Usain Bolt en finale du 100 m en dominant sa demi-finale en 9 sec 94/100e (vent nul). Christophe Lemaitre, 3e temps de sa série en 10 sec 07/100e, est éliminé.

21h24: France-Canada en quart. Les basketteuses françaises, 2e de leur groupe, affronteront le Canada mardi dans un quart de finale très ouvert. Les autres affiches, moins équilibrées, seront USA-Japon, Australie-Serbie et Espagne-Turquie.

21h58: Genzebe Dibaba en balade. L'Éthiopienne championne du monde en titre et détentrice du record du monde va tranquillement en finale du 1500 m en 4 min 03 sec 07/100e. Dans l'autre demie, la Kényane Faith Kipyegon signe le meilleur temps en 4 min 03 sec 95/100e.

22h03: Or et record pour Wayde Van Niekerk. Le Sud-Africain bat le record du monde de Michael Johnson (43.18), vieux de 17 ans, pour enlever en 43 sec 03/100e l'or du 400 m. Le champion du monde 2015 a devancé les deux derniers champions olympiques, le Grenadin Kirani James (43.76) et l'Américain LaShawn Merritt (43.85).

22h12: Caterine Ibargüen, 1re. La triple sauteuse apporte le premier titre olympique à la Colombie en athlétisme, quatre ans après sa médaille d'argent à Londres. Avec 15,17 m au 4e essai, elle devance la Vénézuélienne Yulimar Rojas (14,98 m) et l'Ukrainienne Olga Rypakova, tenante du titre (14,74 m).

22H27: Troisième or pour Usain Bolt. Le roi du sprint enlève son troisième titre olympique d'affilée sur 100 m en 9 sec 81, après Pékin-2008 et Londres-2012. L'Américain Justin Gatlin (9.89), médaille d'argent, et le Canadien Andre de Grasse médaille de bronze (9.91). Jimmy Vicaut est 7e (10.04).

22h44: Les Bleues, 2e du groupe B, affronteront l'Espagne en quart de finale du tournoi de handball. Les Espagnoles ont en effet pris la 3e place du groupe A grâce à leur victoire face à l'Angola (26-22).



dimanche 14 août 2016
06:05 - JO-2016: le film des événements de la 8e journée des jeux Olympiques de Rio - FRANCE24.COM

Le film des événements de la 8e journée des jeux Olympiques de Rio, samedi (en heure locale):

09h55: déjà fini pour les sabreuses. Les Françaises, pourtant N.3 mondiales, s'inclinent dès les quarts de finale contre l'Italie 45 touches à 36. Cécilia Berder, Manon Brunet et Charlotte Lembach quittent Rio sans médaille.

10h50: dans le mille. Le Français Jean Quiquampoix se qualifie pour la finale de l'épreuve de pistolet vitesse 25 m. Quiquampoix, âgé de 20 ans seulement, signe le troisième meilleur total des qualifications et sera opposé à cinq adversaires pour une médaille.

11h10: Grégory Baugé en quarts. Le Français se qualifie pour les quarts de finale du tournoi de vitesse en cyclisme sur piste en se débarrassant du Néerlandais Jeffrey Hoogland, tombeur la veille de François Pervis. Fin de parcours dès le premier tour, en revanche, pour les deux Françaises engagées en keirin, Virginie Cueff et Sandie Clair.

11h50: Allyson Felix en demi-finales. L'athlète féminine la plus médaillée (six) de l'histoire des JO se qualifie pour les demi-finales du 400 m. L'Américaine remporte sa série en 51 sec 24. La Française Floria Gueï se qualifie, elle, au temps (51.29).

12h00: fratrie en or. L'Allemand Christoph Harting devient champion olympique du disque, avec un sixième et dernier jet à 68,37 m, et succède à son frère aîné Robert, sacré à Londres et éliminé dès les qualifications, en raison notamment d'un lumbago.

12h10: Delphine Lansac éliminée. La Française, 57e mondiale, quitte le tournoi de simple dames de badminton après sa deuxième défaite (21-7, 21-15) dans son groupe de qualification, contre la Singapourienne Liang Xiaoyu (31e).

12h30: Justin Gatlin entre en piste. Le sprinter américain, médaillé d'or olympique en 2004 et vice-champion du monde 2015 derrière Usain Bolt, se qualifie facilement pour les demi-finales du 100 m, en dominant sa série en 10 sec 01.

12h50: au tour de Bolt. Le roi du sprint, sextuple champion olympique, se qualifie tranquillement pour les demi-finales du 100 m en 10 sec 07. Le Jamaïcain vise un "triple-triple" (troisième triplé 100 m, 200 m, 4x100 m) à Rio.

13h00: Jimmy Vicaut de justesse. Co-détenteur du record d'Europe (9.86) du 100 m, le Français ne termine que quatrième de sa série en 10 sec 19. Il se qualifie dans la douleur pour les demi-finales, repêché au temps. Christophe Lemaitre (10.16 en séries) en sera également.

13h05: (presque) dans le mille. A 20 ans, Jean Quiquampoix remporte la médaille d'argent du pistolet vitesse 25 m. C'est la première médaille du tir français à Rio, la première aussi dans cette discipline où la France n'avait plus été représentée depuis 1988. Christian Reitz, le recordman du monde de la discipline, auteur d'une finale quasi impeccable, offre à l'Allemagne sa cinquième médaille d'or dans la discipline.

13h10: la Croatie mate les "Experts". Les handballeurs français, déjà qualifiés pour les quarts de finale, concèdent leur première défaite de la compétition, face à la Croatie (28-29). Michaël Guigou manque le penalty de l'égalisation en toute fin de partie.

13h20: unanimité. Le boxeur français Tony Yoka, champion du monde en titre en +91 kg, lance idéalement son tournoi. Il s'impose contre Laurent Jr. Clayton, représentant des Îles Vierges, sur décision unanime des trois juges et se qualifie pour les quarts de finale.

13h30: bis repetita ? Andy Murray, champion olympique en titre, va défendre sa couronne en finale dimanche. Le Britannique, N.2 mondial, domine sans trembler le Japonais Kei Nishikori en demi-finale, 6-1 6-4. Sans même concéder la moindre balle de break.

14h55: et à la fin... L'Allemagne surclasse le Portugal (4-0) à Brasilia et se qualifie pour les demi-finales du tournoi de foot messieurs.

15h00: rebondissement. Darya Klishina, seule athlète russe repêchée pour les JO de Rio, en est finalement exclue par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). La sauteuse en longueur a fait appel samedi devant le Tribunal arbitral du sport. L'IAAF a expliqué avoir revu sa décision initiale sur la base d'"une nouvelle information".

16h02: L'IAAF confirme l'exclusion de Darya Klishina. La Fédération internationale d'athlétisme confirme l'exclusion des JO de la seule athlète russe initialement repêchée. "L'IAAF confirme qu'elle a retiré à Darya (Klishina) son éligibilité exceptionnelle. Ce retrait est fondé sur une nouvelle information que nous avons reçue et partagé avec Darya la semaine dernière", explique l'IAAF.

16h32: Uladzislau Hancharou surprend les favoris chinois. Le Bélarusse décroche la médaille d'or du trampoline devant les favoris chinois Dong Dong, champion olympique 2012 et triple champion du monde (2009, 2010, 2013), et Gao Lei, tenant du titre mondial.

16h57: Le Tigre éliminé. Le quadruple champion du monde de la vitesse individuelle Grégory Baugé échoue en quart de finale du tournoi de vitesse, sorti en deux manches par le Russe Denis Dmitriev, abonné aux podiums mondiaux depuis 2013 mais jamais titré.

17h24: Juan Martin Del Potro en finale. L'Argentin, tombeur surprise du N.1 mondial Novak Djokovic au 1er tour, terrasse l'Espagnol Rafael Nadal et va en finale du tournoi olympique après sa victoire 5-7, 6-4, 7-6 (7/5). Il affrontera le Britannique Andy Murray, tenant du titre, dimanche.

17h26: Britanniques en or et avec record du monde. Katie Archibald, Laura Trott, Elinor Barker et Joanna Rowsell-Shand prennent l'or de la poursuite par équipes dames, en battant en finale les Américaines Hammer, Catlin, Dygert et Valente. Nouveau record: 4 min 10 sec 236, soit près de deux secondes de moins que leur record, établi samedi matin. C'est le 7e record du monde sur la piste.

17h43: Elis Ligtlee reine du keirin. La Néerlandaise remporte la finale devant la Britannique Rebecca James et l'Australienne Anna Meares, désormais détentrice de six médailles olympiques.

17h55: Justin Rose en tête, Bourdy 7e. Le Britannique prend la tête du tournoi de golf après un très bon 3e tour (-6). Avec un total de 201 (-12), il devance d'un coup le Suédois Henrik Stenson. Grégory Bourdy passe de la 4e place à la 7e, à 7 coups de Rose.

18h10: Elie Konki, alias "Spider", se qualifie pour les huitièmes de finale en battant l'Allemand Hamza Touba, 3-0. Sur les 10 boxeurs engagés à Rio, seul Sofiane Oumiha est pour l'instant assuré d'une médaille en allant en demi-finales des -60 kg.

18h17: Allemagne-Nigeria en demi-finales du foot. Les Africains ont battu le Danemark 2-0 et affronteront les Allemands, vainqueurs 4-0 du Portugal.

18h41: Souleymane Cissokho assuré aussi d'une médaille. Le Français se qualifie pour les demi-finales des -69 kg en battant le Thaïlandais Saylom Ardee, sur décision du jury.

19h07: La Russie impériale. Les Russes, championnes du monde en titre, enlèvent leur premier titre olympique de sabre par équipes en battant l'Ukraine 45 touches à 30. Les Américaines, 45-30 devant l'Italie, prennent le bronze. Ibtihaj Muhammad est la première sélectionnée olympique américaine à porter un hijab.

19h09: L'eau verte vidée. Le bassin de 50 mètres, situé dans le centre aquatique Maria Lenk, doit accueillir à partir de dimanche les épreuves de natation synchronisé. Les organisateurs ont donc décidé de vider l'eau verte et de la faire remplacer par de l'eau bien transparente dans le nuit de samedi dimanche.

19h20: Les Français en danger. Les volleyeurs vainqueurs de la Ligue mondiale sont en danger d'élimination après leur défaite devant les Américains 3 à 1 (25-22, 25-22, 14-25, 25-22). Avec deux victoires et deux échecs, ils peuvent encore aller en quarts s'ils battent les Brésiliens lundi.

19h41: Les basketteuses françaises deuxièmes. Déjà qualifiées pour les quarts de finale, elles ont chuté contre le Japon 79 à 71. Avec trois victoires pour deux défaites, les Bleues achèvent ce premier tour à la deuxième place derrière l'Australie, leader invaincu du groupe A.

19h53: Monica Puig reine du tennis. Elle offre à Porto Rico sa toute première médaille d'or olympique en battant l'Allemande Angelique Kerber, N.2 mondiale (6-4, 4-6, 6-1). La Tchèque Petra Kvitova prend la médaille de bronze.

20h57: Un Iranien en or. Sohrab Moradi (94 kg) donne la deuxième médaille d'or en haltérophilie à son pays. Suspendu pendant deux ans après un contrôle positif au méthadone, il a soulevé un total de 403 kg pour devancer le Bélarusse Vadzim Straltsou (395 kg) et le Lituanien Aurimas Didzbalis (392 kg).

21h33: Les trois as du 400 m masculin, l'Américain LaShawn Merritt, le Grenadin Kirani James et le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, seront bien au rendez-vous de la finale dimanche.

21h37: La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double tenante du titre, se qualifie pour la finale du 100 m en 10 sec 88, mais en grimaçant après l'arrivée.

22h03: Mo Farah double la mise. Le Britannique, au sprint irrésistible, conserve sa couronne sur 10.000 m en 27 min 05 sec 17/100e, devant le Kényan Paul Tanui (27:05.64) et l'Ethiopien Tamirat Tola (27:06.26). Farah, double champion olympique à Londres et quintuple champion du monde, est invaincue en grandes compétitions depuis le 10.000 m des Mondiaux 2011.

22h09: La Danoise Pernille Blume remporte le titre du 50 m nage libre en 24 sec 07/100. L'Américaine Simone Manuel (24.09), titrée sur 100 m libre, prend l'argent, et la Bélarusse Aliaksandra Herasimenia (24.11) le bronze.

22h19: Pierre-Ambroise Bosse en finale. Le Français se qualife pour la finale du 800 m en remportant sa demie en 1 min 43 sec 85/100e et en laissant une très belle impression.

22h26: Jeff Henderson en or. L'Américain devient champion olympique de la longueur avec 8,38 m, avec un centimètre de plus que le Sud-Africain Luvo Manyonga (8,37 m), le Britannique Greg Rutherford (8,29 m), le champion 2012, prend le bronze.

22h29: Gregorio Paltrinieri roi du 1500 m. L'Italien, un an après son titre de champion du monde, devance, en 14 min 34 sec 57/100, l'Américain Connor Jaeger (14:39.48) et son compatriote Gabriele Detti (14:40.86).

22h41: Venus Williams assurée d'une 5e médaille olympique. En se qualificant pour la finale du double mixe, avec Rajeev Ram, elle devient la deuxième joueuse de tennis seulement à conquérir cinq breloques olympiques. Avant elle, la Britannique Kathleen McKane avait aussi enlevé cinq médailles entre 1920 et 1924.

22h45: Elaine Thompson reine du 100 m. La Jamaïcaine de 24 ans sacrée en 10 sec 71/100e devant l'Américaine Tori Bowie (10.83) et sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.86), la double tenante du titre.

23h05: Les Américaines en or au relais 4x100 m 4 nages. Sans la prodige Katie Ledecky, et en 3 min 53 sec 13/100, Kathleen Baker, Lilly King, Dana Vollmer et Simone Manuel ont devancé les Australiennes (3:55.00) et les Danoises (3:55.01, record d'Europe).

23h13: Et de 23! Michael Phelps termine sa carrière avec une 23e médaille d'or, cette fois sur le 4x100 m quatre nages. Il en totalise 28 réparties sur quatre JO (depuis 2004). En 3 min 27 sec 95/100, Team USA, à qui Phelps a donné l'avantage en papillon, devance les Britanniques (3:29.24) et les Australiens (3:29.93). L'Américain Ryan Murphy, premier relayeur, bat le record du monde du 100 m dos en 51 sec 85.

23h20: Renaud Lavillenie en finale. Le tenant du titre et recordman du monde de la perche se qualifie avec un bond à 5,70 m.

23h32: Nafissatou Thiam reine de l'heptathlon. La Belge de 21 ans prend l'or de l'heptathlon au terme d'un splendide duel avec la tenante du titre la Britannique Jessica Ennis-Hill. Thiam (6810 pts) a résisté à Ennis-Hill (6775 pts) après les sept épreuves. La Canadienne Brianne Theisen-Eaton complète le podium (6653 pts). Antoinette Nana-Djimou termine à la 11e place (6383 pts).

23h56: Neymar envoie le Brésil en demies. Un but de Neymar (12e) et un autre de Luan (83e) propulsent la Seleçao olimpica en demi-finales face au Honduras mercredi.



samedi 13 août 2016
15:05 - JO-2016/Tennis de table: les Bleuse sortis par la Grande-Bretagne dès leur entrée - FRANCE24.COM

La France du ping n'aura pas l'honneur de perdre en quarts de finale contre l'ogre chinois: le trio français a été sorti dès son entrée en lice par la Grande-Bretagne, au bout de la nuit de vendredi aux Jeux de Rio.

Défaite 3-2 en effet pour Simon Gauzy, Emmanuel Lebesson et Tristan Flore, contre les voisins britanniques, comme lors des quarts de finale des Mondiaux par équipes, en mars.

Seule consolation pour les Bleus: cette défaite a donné lieu a un record, les cinq matchs disputés entre les deux équipes étant tous allés au bout des cinq jeux, soit 25 jeux joués entre le double et les quatre simples.

Le héros du jour a été Sam Walker, 131e mondial seulement, vainqueur de Simon Gauzy, pourtant bien mieux classé, à la 17e place, après avoir sauvé trois balles de match.

Le bilan global des Bleus du tennis de table à Rio est donc assez terne, avec seulement trois matchs gagnés, en simple: deux par Li Xue, la 55e mondiale, avant de se faire sortir en 8es de finale, et un seul, par Emmanuel Lebesson (N.30), sorti au 3e tour.

La grande déception est venue de Simon Gauzy, le leader du ping tricolore, battu dès son entrée en lice en simple par l'Ukrainien Lou Kei (N.42), 4 à 1.

L'équipe de France féminine ne s'était pas qualifiée pour la compétition par équipes.



vendredi 12 août 2016
11:10 - JO - Rio : VIDEO : Rafael Nadal a contrôlé Gilles Simon - TENNISACTU.NET


jeudi 11 août 2016
23:35 - JO RIO 2016 - Tennis : Gilles Simon revient sur sa défaite face à Rafael Nadal ! - LE10SPORT.COM
Battu par Rafael Nadal, Gilles Simon a exprimé quelques regrets, même s'il est déjà content d'avoir participé aux JO? Les Jeux Olympiques de Rio sont donc désormais terminés pour Gilles Simon. S'il a?

22:45 - JO-2016/Tennis: Monfils s'offre Cilic et poursuit sa route en quarts - FRANCE24.COM

Gaël Monfils, 11e joueur mondial, s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale du tournoi olympique en s'imposant contre le Croate Marin Cilic (14e) 6-7 (6/8), 6-3, 6-4, et représente la dernière chance de médaille française en simple à Rio.

Pour une place en demi-finale, la "Monf" affrontera le Japonais Kei Nishikori, 7e mondial, tombeur du Slovaque Andrej Martin (111e mondial) en deux manches, 6-2, 6-2.

Un peu plus tôt, Gilles Simon s'était incliné contre l'Espagnol Rafael Nadal en deux manches,

Monfils, contraint à une pause de deux mois en raison d'un virus qui l'a privé de Roland-Garros fin mai, est revenu à la compétition en mi-juillet et est arrivé à Rio plein de confiance. Il s'est imposé à Washington et a atteint la finale du Masters 1000 de Toronto, battu par Novak Djokovic.

Face à Cilic, vainqueur de l'US Open 2013 et quart-de-finaliste à Wimbledon en juillet, Monfils a mis un set à se mettre dans la partie, cédant la première manche au jeu décisif, sur une faute directe en coup droit.

Revenu à un set partout grâce au premier break de la partie (6-3), il a fait la différence dans le money-time du troisième set avec un break pour mener 5-4, grâce à un passing en revers en bout de course, puis terminer la partie sur un ace sous les encouragements du public.



22:11 - JO - Rio : Simon : "Pas de l'excellent, mais du bon Nadal" - TENNISACTU.NET


20:11 - JO - Rio : Rafael Nadal trop fort pour Gilles Simon - TENNISACTU.NET













tennis contact
Partenaires :  | Soccer Livescore  | Tennis  | patch pes  | Foot
Contact      | Mentions Légales     |  | Charte cookies     |  | © Copyright of LiveTennis.fr