Tennis

 | Livefoot  | Rugby  | Basket  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVETENNIS.fr
vendredi 26 août 2016
21:25 - US Open: Djokovic en danger, les Français pas gâtés - FRANCE24.COM

Le N.1 mondial Novak Djokovic, encore diminué par sa blessure à un poignet, a hérité vendredi d'un tableau difficile pour l'US Open qui débute lundi à New York, tout comme les cadors du tennis français.

Pour son entrée en lice à Flushing Meadows, "Djoko" sera opposé au Polonais Jerzy Janowicz, ancien 14e mondial tombé à la 228e place du classement ATP en raison d'une blessure à un genou.

Les choses pourraient rapidement se compliquer pour le Serbe qui vit un été difficile, avec John Isner ou Richard Gasquet en 8e de finale, puis Marin Cilic ou Jo-Wilfried Tsonga en quart de finale.

S'il passe ses obstacles, le double vainqueur de l'US Open (2011, 2015) pourrait retrouver dans le dernier carré Rafael Nadal, en plein renouveau.

Mais, plus encore que le tirage au sort, ce qui inquiète Djokovic, c'est son poignet, qui le tracasse depuis les jeux Olympiques 2016 de Rio.

"Je ne suis pas encore à 100% mais je m'en rapproche, j'ai encore quelques jours devant moi, j'espère que lundi lorsque le tournoi débutera, je serai à 100%", a-t-il confié.

Après une première partie de saison quasiment parfaite, durant laquelle il a notamment dompté -enfin !- la terre battue de Roland Garros, le Serbe a perdu de sa superbe.

Il a été éliminé dès le 3e tour à Wimbledon, s'est relancé en remportant le Masters 1000 de Toronto, avant de chuter dès le 1er tour du tournoi olympique à Rio, puis de déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati.

En l'absence de Roger Federer qui a mis un terme à sa saison pour ménager son genou gauche, l'Ecossais Andy Murray pourrait profiter de la mauvaise passe de Djokovic.

- Williams débute face à Makarova -

Le vainqueur à Wimbledon qui a conservé son titre olympique à Rio, a hérité d'un tableau relativement clément avec pour potentiels adversaires Kei Nishikori et Stan Wawrinka, respectivement en quarts de finale et en demi-finale.

Attention toutefois aux imprévisibles épouvantails Ivo Karlovic et Nick Kyrgios, très en vue en juillet lors de la tournée américaine.

Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga débutera contre un qualifié et devrait retrouver en 8e de finale Cilic, vainqueur de l'US Open 2014 et Masters 1000 de Cincinnati.

Un an après avoir atteint les quarts de finale de l'US Open 2015, Gasquet qui n'a disputé que six matches en un mois, pourrait tomber sur John Isner en 8e de finale.

Vainqueur à Washington et demi-finaliste à Toronto mais touché au dos à Cincinnati, Monfils est dans le quart de tableau dominé par Nadal.

Dans le tableau féminin, la N.1 mondiale Serena Williams qui vise un 23e titre du Grand Chelem débutera sa campagne new-yorkaise face à une adversaire difficile, la Russe Ekaterina Makarova.

Makarova, 36e mondiale, avait atteint le dernier carré de l'US Open en 2014 où elle s'était inclinée face à la cadette des soeurs Williams. Mais elle avait battue l'Américaine en 8e de finale de l'Open d'Australie en 2012.

Elle devra ensuite théoriquement se défaire de Simona Halep en quart de finale, puis d'Agnieszka Radwanska en demi-finale, avant de retrouver, en finale, Angelique Kerber qui peut la déloger de la première place au classement mondial si elle remporte le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.

Le N.1 française Caroline Garcia affrontera sa compatriote Pauline Parmentier au 1er tour et pourrait croiser la route de Radwanska dès le 3e tour.



mercredi 24 août 2016
19:02 - Tennis - ATP - Federer espère être en forme pour l'Open d'Australie - SPORT24


18:33 - Vidéo - Australie - Nadal débutera à Brisbane - LIVETENNIS.FR
Pour la première fois de sa carrière, Rafael Nadal lancera sa prochaine saison au tournoi de Brisbane, en Australie. L'Espagnol espère y préparer au mieux l'Open d'Australie.

09:05 - Tennis: Nadal entamera sa saison en Australie l'année prochaine pour la 1re fois - RTLSPORT.BE


dimanche 14 août 2016
01:25 - JO-2016/Tennis: la surprenante Puig offre à Porto Rico son premier or - FRANCE24.COM

Monica Puig a offert à Porto Rico sa toute première médaille d'or olympique en s'imposant samedi en finale des Jeux de Rio contre l'Allemande Angelique Kerber (6-4, 4-6, 6-1), créant l'une des plus belles sensations de l'histoire du tennis féminin aux JO.

La jeune femme (22 ans, 34e mondiale), dont le seul titre chez les professionnels était jusque-là une victoire au tournoi de Strasbourg en 2014, a dompté la N.2 mondiale en 2 heures et 9 minutes. La Tchèque Petra Kvitova, victorieuse un peu plus tôt de l'Américaine Madison Keys (7-5, 2-6, 6-1), a pris la médaille de bronze.

En état de grâce, trouvant les lignes du court avec son jeu audacieux et tout en puissance, Puig a écoeuré Kerber, pourtant victorieuse de l'Open d'Australie et finaliste de Wimbledon cette saison.

Et l'Allemande, qui a fait appel au kiné à la fin du premier set pour un problème de dos, a perdu pied dans la troisième manche en ratant plusieurs coups à sa portée. Elle s'est finalement inclinée en expédiant une diagonale dans le couloir, après avoir sauvé plusieurs balles de match.

L'air de ne pas y croire, Puig a lâché sa raquette et pris sa tête à deux mains, les larmes aux yeux. Elle s'est accroupie sur le court, avant de saluer le public, où l'on pouvait voir de nombreux drapeaux de Porto Rico.

Jamais aucune femme représentant l'archipel des Caraïbes (3,5 millions d'habitants environ) n'était montée sur un podium olympique. Et jusqu'ici, ce territoire associé aux Etats-Unis, mais farouchement indépendant, n'avait remporté que huit médailles olympiques, dont six en boxe, et aucune en or.

Rien ne laissait présager un tel parcours pour Puig, pas même le fait qu'elle ait appelé son chien "Rio" fin juillet. Jusqu'ici, la Portoricaine n'a jamais dépassé les huitièmes de finale en Grand Chelem, en 2013 à Wimbledon (à 19 ans).

Mais la jeune femme, qui vit à Miami et possède de lointaines racines espagnoles, a pris confiance au fil du tournoi, éliminant les têtes d'affiche une à une: la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (19e), l'Espagnole Garbiñe Muguruza (4e), championne de Roland-Garros, puis Kvitova, double championne de Wimbledon (2011, 2014).

Et Monica Puig a fini par décrocher la plus belle victoire de sa jeune carrière, succédant au palmarès olympique à l'Américaine Serena Williams, titrée en 2012 à Londres.



samedi 13 août 2016
01:05 - JO-2016/Tennis: Kerber rejoint Puig en finale - FRANCE24.COM

L'Allemande Angelique Kerber a rejoint la Portoricaine Monica Puig en finale du simple dames des jeux Olympiques de Rio en dominant l'Américaine Madison Keys, 9e joueuse mondiale, en deux manches 6-3, 7-5 vendredi.

La N.2 mondiale, victorieuse de l'Open d'Australie et finaliste de Wimbledon cette année, sera la grande favorite de cette finale disputée samedi face à Puig, 34e mondiale et révélation du tournoi.

Elle peut devenir la première joueuse allemande à décrocher la médaille d'or olympique depuis Steffi Graf en 1988 à Séoul. Cette dernière avait gagné une autre médaille, en argent, quatre ans plus tard à Barcelone.

Depuis, aucune joueuse allemande n'avait remporté de médaille aux JO.



mardi 09 août 2016
23:16 - JO - Rio : Nadal écarte Seppi et rejoint Gilles Simon - TENNISACTU.NET


vendredi 05 août 2016
19:25 - JO-2016/Tennis: Djokovic en quête du Graal - FRANCE24.COM

Il a déjà (presque) tout gagné... Novak Djokovic tentera de décrocher enfin l'or olympique en simple aux Jeux de Rio (6-14 août pour le tennis) où Andy Murray essaiera de conserver son bien, quatre semaines après avoir conquis un deuxième Wimbledon.

C'est le dernier grand titre manquant au palmarès de Djokovic, qui a remporté les quatre trophées du Grand Chelem, le Masters et la Coupe Davis.

Mais en deux Olympiades, le N.1 mondial n'a gagné jusqu'ici qu'une médaille, en bronze, à Pékin il y a huit ans. Aux Jeux de Londres (2012), il avait perdu le match pour la troisième place contre l'Argentin Juan Martin del Potro... son adversaire au premier tour dimanche.

Le lauréat de l'US Open 2009, ancien N.4 mondial tombé au 145e rang, sort de deux saisons quasi-blanches et ne semble pas en mesure d'inquiéter Djokovic qui exerce une domination presque sans partage sur la planète tennis depuis une saison et demie.

Entre 2015 et 2016, le Serbe a réussi l'immense exploit de remporter les quatre trophées majeurs à la suite. La série s'est arrêtée à Wimbledon, avec une défaite dès le troisième tour.

Depuis, il s'est remis en selle avec une victoire au Masters 1000 du Canada en balayant le Japonais Kei Nishikori en finale. On voit mal qui pourrait l'empêcher d'apporter une médaille dorée à la Serbie, sauf peut-être Murray qui a profité de son faux-pas à Londres pour remporter un deuxième Wimbledon.

Les deux hommes ne se croiseront pas avant la finale à Rio où les forfaits se sont accumulés pour des raisons plus ou moins valables. Blessé à un genou, le Suisse Roger Federer a fait une croix sur les Jeux et le reste de la saison.

Son compatriote Stan Wawrinka, touché au dos, a également renoncé. Deux autres membres du Top 10, le Tchèque Tomas Berdych et le Canadien Milos Raonic, finaliste de Wimbledon, ont eux invoqué le virus Zika pour ne pas se rendre aux Brésil.

- Un boulevard pour Serena ? -

"Le virus a bon dos", estime Gilles Simon, opposé samedi à l'espoir croate Borna Coric. Le Français regrette l'absence de points ATP pour la compétition. Murray en 2012 et Rafael Nadal, quatre ans plus tôt, en avaient empoché 800, mais la règle a changé.

La participation de Nadal, qui n'a plus rejoué depuis sa blessure au poignet gauche fin mai à Roland-Garros, a longtemps été incertaine. Mais le nonuple lauréat des Internationaux de France, porte-drapeau de l'Espagne, s'alignera bien en simple et en double.

Le tournoi féminin a lui perdu deux de ses médaillées de 2012: la Bélarusse Victoria Azarenka (bronze) enceinte et la Russe Maria Sharapova (argent) suspendue pour dopage. Serena Williams a-t-elle pour autant un boulevard devant elle vers un deuxième titre consécutif?

Pas vraiment, car l'Allemande Angelique Kerber et l'Espagnole Garbine Muguruza, qui l'avait battue respectivement en finale de l'Open d'Australie et de Roland-Garros, comptent déjouer ses plans.

- Tsonga sur la route de Djokovic en quarts -

La N.1 mondiale tentera aussi de remporter un quatrième titre en double aux côtés de sa soeur aînée Venus.

Chez les Français, cela s'annonce compliqué en simple pour Tsonga, placé sur la route de Djokovic en quart de finale. Monfils, regonflé à bloc par son titre à Washington et sa demi-finale canadienne, pourrait affronter, à ce stade, le Croate Marin Cilic.

Pour les Françaises, la parcours risque de se corser dès le deuxième tour, surtout pour Alizé Cornet, placé sur la trajectoire de Serena.

En double, les plus grandes chances de médailles reposeront sur la paire Garcia/Mladenovic, lauréates de Roland-Garros, et le duo Nicolas Mahut/Pierre Hugues Herbert (N.1 et N.2 mondiaux), vainqueurs de l'US Open 2015 et du dernier Wimbledon.



jeudi 04 août 2016
15:54 - Jeux Olympiques : Mauresmo : "On porte l'espoir d'un pays" - TENNISACTU.NET


11:06 - Le bond de kangourou de Gigounon - DHNET.BE


mardi 02 août 2016
16:43 - JO-2016/Tennis: Stan Wawrinka, blessé, annonce son forfait pour Rio - RTLSPORT.BE


09:56 - WTA : Date Krumm : "Le tennis est devenu très physique" - TENNISACTU.NET


08:38 - JO-2016/Tennis: blessée, la Slovaque Dominika Cibulkova renonce aux Jeux - RTLSPORT.BE


lundi 01 août 2016
23:36 - JO-2016: Blessée, la Slovaque Dominika Cibulkova renonce aux Jeux - TENNISTEMPLE.COM
La Slovaque Dominika Cibulkova, 11e joueuse mondiale et finaliste de l'Open d'Australie 2014, a déclaré forfait pour le ...

dimanche 31 juillet 2016
22:37 - Toronto : Novak Djokovic décroche son 66e titre - DHNET.BE


19:35 - WTA - Montréal : Simona Halep vise le doublé ce dimanche - TENNISACTU.NET


samedi 30 juillet 2016
10:05 - Tennis: retrouvailles Halep-Kerber dans le dernier carré à Montréal - FRANCE24.COM

Trois semaines après leur quart de finale très disputé à Wimbledon, la Roumaine Simona Halep et l'Allemande Angelique Kerber vont se retrouver samedi dans le dernier carré du tournoi de Montréal.

Sur le gazon londonien, Kerber s'était imposée en deux manches très serrées 7-5, 7-6 (7/2) et la N.2 mondiale s'attend à une opposition tout aussi relevée de la part d'Halep, 5e mondiale.

"Ça va être un match difficile. On a disputé plein de beaux matches dans le passé, je suis impatiente", a déclaré la finaliste de Wimbledon, dont le quart de finale face à la Russe Daria Kasatkina (N.33) n'aura été qu'une formalité, négociée en une heure de jeu et deux sets (6-2, 6-2).

Grâce à son puissant retour de service, l'Allemande, qui a remporté l'Open d'Australie en janvier, a fait le break rapidement et a remporté la première manche en moins de 30 minutes.

Son adversaire russe ne s'est pas résignée et, malgré un revers un peu défaillant, a réussi quelques coups d'éclat, comme cette montée au filet inspirée qui lui permet de breaker à 2-1 en début de deuxième manche.

Mais Kerber n'a pas tremblé et a enchaîné les coups décisifs avec son revers. C'est d'ailleurs sur un revers chirurgical, le long de la ligne de couloir, qu'elle a remporté la partie.

"J'ai essayé d'être agressive, de jouer mon jeu", a résumé Kerber, décrivant son adversaire de 19 ans comme une "jeune et talentueuse joueuse, vraiment dangereuse".

- Kucova surprend Konta -

Le premier match de la journée entre Halep et la Russe Svetlana Kuznetsova (N.11) avait tourné en faveur de la Roumaine en trois sets 3-6, 6-1, 6-1.

Sur un court central montréalais baigné par le soleil et la chaleur, la Roumaine a débuté la partie à la peine, se faisant breaker rapidement par la Russe qui a remporté le premier set 6-3.

"J'étais un peu trop nerveuse au début du match, je ne sentais pas bien la balle. J'ai alors voulu bien taper la balle, être agressive et jouer mon jeu", a noté Halep.

La Roumaine, déjà victorieuse des tournois de Madrid et de Bucarest en 2016, a entamé la deuxième manche sous un autre jour et imposé son rythme à la Russe, qui n'était plus que l'ombre d'elle-même.

Le troisième set n'a été qu'une formalité pour la N.5 mondiale qui a pilonné de son coup droit le fond de court de la Russe. Incapable de répliquer, Kuznetsova a multiplié les fautes directes et, après 1h36, s'est inclinée en envoyant la balle dans le filet.

Le troisième match de la journée a vu l'Américaine Madison Keys (N.12) venir à bout de la coriace Anastasia Pavlyuchenkova (N.19) 7-6 (7/3), 1-6, 6-0.

Après avoir bataillé jusqu'au tie-break pour remporter le premier set, puis avoir été totalement absente lors du set suivant, Keys a infligé un cinglant 6-0 à son adversaire dans la manche décisive.

Elle affrontera samedi la Slovaque Kristina Kucova, 121e joueuse mondiale, qui a surpris la Britannique Johanna Konta (N.14) en deux sets 6-4, 6-3.



dimanche 24 juillet 2016
18:04 - Jeux Olympiques : Kafelnikov : "Ce n'est pas un complot" - TENNISACTU.NET


jeudi 21 juillet 2016
10:30 - Hopman Cup: Federer présent pour lancer sa saison 2017 - RTLSPORT.BE


dimanche 10 juillet 2016
10:05 - Wimbledon: finale, une belle occasion pour Murray - FRANCE24.COM

Délesté de ses rivaux Roger Federer et Novak Djokovic, Andy Murray se présente dans la peau du grand favori contre l'outsider canadien Milos Raonic, dimanche (15h00 françaises) en finale de Wimbledon, pour soulever une deuxième fois le trophée.

Ce sera la onzième finale en Grand Chelem de l'Écossais, la première où il n'affrontera pas l'un de ses deux encombrants rivaux.

Jusqu'ici, il n'en a gagné que deux (face à Djokovic): l'US Open 2012 et Wimbledon 2013, mettant alors fin à 77 ans de disette britannique à Londres.

Depuis, plus rien, car Djokovic est repassé par là. Le Serbe, éliminé dès le 3e tour à Wimbledon, l'a battu en finale à Roland-Garros début juin, à l'Open d'Australie en début d'année et l'an passé. Au total, Murray a perdu quatre finales à Melbourne contre lui.

Contre Federer, battu en demi-finale par Raonic, il en a perdu trois: à l'US Open, à l'Open d'Australie et il y a quatre ans à Wimbledon où il n'avait pu retenir ses larmes.

Avec aussi la convalescence de Rafael Nadal (poignet gauche), qui l'a toujours battu à Londres (3-0), ses chances de réussite se sont démultipliées. Le Londonien d'adoption aura, qui plus est, l'avantage de jouer à domicile et moins de pression qu'il y a trois ans, lorsque tout un peuple le poussait pour succéder à Fred Perry, alors dernier lauréat britannique en 1936.

"Cela représenterait beaucoup de gagner encore une fois, souligne Murray. Je joue pour (remporter) ces tournois et c'est pour cela que je m'entraîne dur. C'est ma source de motivation."

Sur le "Centre court" acquis à sa cause, le N.2 mondial aura pour lui son expérience face à Raonic, qui jouera à 25 ans sa première finale majeure.

- Serveur contre relanceur -

Valeur montante du circuit, le géant (1,96 m) né au Monténégro, a fait la démonstration de ses progrès en renversant Federer, septuple lauréat du tournoi, qui menait pourtant deux manches à une.

La finale s'annonce comme une opposition de styles. Raonic est l'un des meilleurs serveurs du monde. Il a frappé en moyenne près de 23 aces par match et l'un de ses coups de canon a été flashé à 231,7 km/h (record de cette édition). Murray est, quant à lui, l'un des deux meilleurs relanceurs du monde avec Djokovic.

Les grands serveurs lui réussissent bien en général. Il avait éliminé coup sur coup l'Américain John Isner et le Croate Ivo Karlovic à Roland-Garros, en trois sets.

"Milos sert peut-être un peu plus fort qu'eux. Il est aussi meilleur dans les échanges et dans les retours de service", estime Murray qui a eu besoin de cinq sets pour se défaire du bombardier français Jo-Wilfried Tsonga en quart de finale. C'est la seule alerte subie par le Britannique dont la variété du jeu, la ruse et l'endurance, lui permettent de s'adapter au niveau de l'adversité.

- Lendl-McEnroe, l'autre match -

"Andy essaie de vous faire jouer plein de coups différents. Il vous met en difficulté en alternant balles lentes, balles puissantes... L'objectif, c'est de ne pas le laisser faire, d'essayer de dicter le jeu, en jouant agressif et surtout ne pas hésiter", explique Raonic, pas seulement un redoutable serveur.

Contre Federer, il a remporté la bataille au filet et a sauvé huit balles de break sur neuf, dont trois cruciales dans le quatrième set. Et il bénéficie depuis un mois des conseils d'une légende du tennis, John McEnroe, trois fois lauréat de Wimbledon, qui regardera sa prestation depuis sa cabine de commentateur.

Dans l'équipe adverse, il y aura l'un des anciens grands rivaux de "Big Mac", Ivan Lendl, revenu auprès de Murray en juin pour l'aider à regagner de grands titres.



samedi 09 juillet 2016
08:35 - Pour Serena, l'heure de la revanche a sonné - SPORT.FR
Ce samedi Serena Williams disputera sa neuvième finale à Wimbledon (15h00) face à l'Allemande Angelique Kerber. L'occasion de faire le match retour de la finale de l'Open d'Australie 2016 perdu par l'Américaine.

vendredi 08 juillet 2016
16:35 - La revanche a sonné pour Serena - SPORT.FR
Ce samedi Serena Williams disputera sa neuvième finale à Wimbledon (15h00) face à l'Allemande Angelique Kerber. L'occasion de faire le match retour de la finale de l'Open d'Australie 2016 perdu par l'Américaine.

jeudi 07 juillet 2016
16:43 - Wimbledon n'aura pas de finale 100% Williams, mais un remake de celle de Melbourne - EUROSPORT.FR
WIMBLEDON - Pas de finale 100% Williams. Venus Williams s'est inclinée dans la seconde demi-finale face à Angelique Kerber, en deux sets (6-4, 6-4). La finale de Wimbledon sera donc la même que celle de l'Open d'Australie, remportée au mois de janvier par l'Allemande face à Serena Williams.

11:05 - Wimbledon: les s?urs Williams à une marche des retrouvailles - FRANCE24.COM

Serena et Venus Williams, toutes deux en lice jeudi pour les demi-finales de Wimbledon, tenteront de gravir cette dernière marche pour s'offrir une première finale majeure en famille depuis sept ans.

Les Américaines sont-elles inusables? On peut se poser la question au regard de leur longévité. En 1999, Serena remportait son premier titre majeur à l'US Open. Sa s?ur aînée (36 ans aujourd'hui) en faisait de même l'année suivante à Londres. Et en 2001, à New York, les "Wi-Wi" jouaient leur première finale du Grand Chelem ensemble.

Quinze ans plus tard, Serena est toujours, à bientôt 35 ans (le 26 septembre), l'immense vedette du circuit féminin. Elle est en quête d'un 22e trophée majeur pour devenir l'égale de l'Allemande Steffi Graf, qui détient le record de l'ère professionnelle.

Après une longue traversée du désert et malgré une maladie - le syndrome de Sjögren - qui lui pompe de l'énergie, Venus est quant à elle en passe de réaliser un retour au premier plan.

Le lieu de ce retour est symbolique, car c'est à Wimbledon que la liane (1,85 m, 72 kg) a su tirer la quintessence de son jeu. Entre 2000 et 2009, elle y a remporté cinq trophées et disputé trois autres finales, toutes perdues contre sa cadette, la dernière en 2009.

- Règne -

En ajoutant à cela le quatrième titre de Serena en 2010 (deux autres suivront en 2012 et 2015), cela signifie que le tandem aura quasiment régné pendant une décennie dans le "temple du tennis".

Seules les éditions 2004 (Maria Sharapova) et 2006 (Amélie Mauresmo) auront échappé à l'emprise des "Wi-Wi" durant cette période. Quand les résultats de sa s?ur aînée ont chuté, à cause de ses problèmes de santé, Serena a continué de gagner: 8 "Majors" de 2012 à 2015. Et elle occupe le fauteuil de N.1 mondiale depuis plus de trois ans sans interruption.

"Je suis moi-même surprise par ma longévité", assurait l'intéressée, après avoir maîtrisé la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (6-4, 6-4) lors des quarts de finale mardi. La tenante du titre est aussi bluffée par le parcours à Londres de sa s?ur, qui est devenue à 36 ans la joueuse la plus âgée à s'inviter dans le dernier carré depuis 1994. Sa compatriote Martina Navratilova, battue en finale par l'Espagnole Conchita Martinez, avait alors 37 ans.

"Tout ce qu'elle a enduré a forgé son caractère", estime Serena, pour qui son aînée est une "source d'inspiration".

Des retrouvailles en finale représenteraient une performance exceptionnelle. La tâche pour y parvenir s'annonce largement à la portée de Serena Williams qui aura face à elle encore une Russe (la troisième de suite après Svetlana Kuznetsova et Pavlyuchenkova): Elena Vesnina, novice à ce niveau à bientôt 30 ans (le 1er août).

- Kerber comme à Melbourne -

La joueuse de Sotchi, sortie du top 100 en fin de saison dernière (111e), a amorcé une remontée (50e) et joue à Wimbledon le tennis de sa vie. "Serena, je l'admire. C'est la meilleure joueuse du monde. L'affronter en demi-finale représente un immense défi", affirme la Russe qui ne semble pas avoir les armes pour briser "l'idole".

Les chances de Venus sont plus ténues puisqu'elle affronte l'Allemande Angelique Kerber, qui avait réussi la prouesse de battre sa soeur en finale du dernier Open d'Australie. "J'évolue au même niveau qu'à Melbourne", assure la N.4 mondiale qui n'a pas perdu un set jusqu'ici. Ce sera sa deuxième demi-finale à Londres après celle perdue en 2012.

Kerber et Venus Williams se sont déjà affrontées à cinq reprises. L'Allemande mène 3 à 2 et a remporté leur précédent duel sur gazon, lors des huitièmes de finale des Jeux de Londres (2012).

Mais Kerber avance avec prudence: "(Venus) est très dangereuse sur herbe, en particulier ici. Et puis elle a emmagasiné beaucoup de confiance."



lundi 04 juillet 2016
16:12 - Wimbledon : Kerber écrase Doi, Pavlyuchenkova confirme - TENNISACTU.NET


samedi 02 juillet 2016
19:06 - Wimbledon - Pas de Grand Chelem en 2016 pour Novak Djokovic, battu au 3e tour par Sam Querrey - RTLSPORT.BE


jeudi 30 juin 2016
13:47 - Jerzy Janowicz, absent depuis l'Open d'Australie, fera son retour au C - TENNISTEMPLE.COM
...

mardi 28 juin 2016
18:35 - Tennis : Federer, Murray, Djokovic? Andy Roddick livre son pronostic pour Wimbledon ! - LE10SPORT.COM
Alors que Wimbledon a débuté lundi, et pour deux semaines de compétition, Andy Roddick estime que Novak Djokovic remportera le troisième Grand Chelem de la saison. Après l'Open d'Australie et?

dimanche 26 juin 2016
11:48 - Wimbledon : Wawrinka : "Intéressant d'avoir Krajicek" - TENNISACTU.NET


samedi 25 juin 2016
20:16 - Wimbledon : Angelique Kerber : "L'épaule va bien mieux" - TENNISACTU.NET













tennis contact
Partenaires :  | Soccer Livescore  | Tennis  | patch pes  | Foot
Contact      | Mentions Légales     |  | Charte cookies     |  | © Copyright of LiveTennis.fr