Tennis

 | Livefoot  | Rugby  | Basket  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVETENNIS.fr
samedi 18 novembre 2017
23:39 - « Ma saison a été terrible » - RDS.CA
Eugenie Bouchard n'a pas connu une saison pas trop à la hauteur de ses attentes. La Montréalaise n'hésite d'ailleurs pas à qualifier son année dans le tennis de « terrible » quand vient le temps d'en dresser le bilan.

23:39 - Bouchard : « Ma saison a été terrible » - RDS.CA
Eugenie Bouchard n'a pas connu une saison pas trop à la hauteur de ses attentes. La Montréalaise n'hésite d'ailleurs pas à qualifier son année dans le tennis de « terrible » quand vient le temps d'en dresser le bilan.

lundi 13 novembre 2017
17:04 - Joël Bats va quitter l'OL pour rejoindre Rémi Garde à Montréal - EUROSPORT.FR
Au club depuis 2000, Joël Bats va quitter l'OL après la trêve hivernale. L'ancien gardien des Bleus (50 sélections) a décidé de rejoindre Rémi Garde à l'Impact de Montréal. Grégory Coupet va lui succéder.

vendredi 20 octobre 2017
18:38 - Tennis: la paire Mahut/Herbert au Masters pour la 3e année de suite -

Les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert se sont qualifiés pour la troisième année de suite pour le Masters de double, organisé à Londres du 12 au 19 novembre, a annoncé vendredi l'ATP.

La paire tricolore, classée sixième à la "Race", tentera d'accéder pour la première fois aux demi-finales du prestigieux tournoi de fin de saison qui doit aussi lui permettre de monter en puissance avant la finale de la Coupe Davis contre la Belgique à Villeneuve-d'Ascq (24-26 novembre).

Cette saison, Mahut et Herbert ont remporté ensemble trois titres, tous des Masters 1000, à Rome, Montréal et Cincinnati.

Le tandem a auparavant gagné deux tournois du Grand Chelem: Wimbledon en 2016 et l'US Open en 2015.



samedi 16 septembre 2017
03:18 - Françoise Abanda éliminée en quarts à Qc - RDS.CA
La Montréalaise Françoise Abanda a vu son parcours à la Coupe Banque nationale prendre fin en quarts de finale, vendredi, alors que la Hongroise Timea Babos l'a battue 6-3, 6-2.

lundi 11 septembre 2017
23:57 - Auger-Aliassime entrevoit de belles choses - RDS.CA
Fort d'un deuxième titre en série Challenger cette année, Félix Auger-Aliassime entrevoit de belles choses, lui qui est rétabli de la blessure au poignet gauche qui l'a gardé à l'écart de la Coupe Rogers à Montréal, notamment.

samedi 09 septembre 2017
22:48 - Un 2e titre Challenger pour Auger-Aliassime - RDS.CA
Le Montréalais de 17 ans Félix Auger-Aliassime a battu l'Espagnol Inigo Cervantes en trois manches de 6-7 (4), 6-3 et 6-3 pour remporter la Copa Sevilla.

dimanche 03 septembre 2017
14:40 - US Open: à 18 ans, Shapovalov a déjà tout d'un grand - FRANCE24.COM

Le Canadien Denis Shapovalov a fait vendredi une entrée fracassante dans le Gotha du tennis mondial en accédant aux 8e de finale de l'US Open à 18 ans: "Ce mois d'août a changé ma vie", a-t-il admis.

Il faut remonter à 1989 pour trouver un joueur encore plus précoce que Shapovalov à Flushing Meadows: cette année-là, un jeune Américain d'origine chinoise, Michael Chang, s'était hissé en 8e de finale de l'US Open à 17 ans.

Quelques semaines auparavant, Chang avait remporté à la stupéfaction générale Roland Garros en écoeurant notamment en 8e de finale avec un service à la cuillère devenu légendaire Ivan Lendl, alors N.1 mondial.

Shapovalov n'a pas encore de titre du Grand Chelem, ou même de tournoi ATP, à son palmarès, mais il a réussi des débuts retentissants sur le circuit et surtout un mois d'août impressionnant avec un quart de finale dans le Masters 1000 de Montréal et une 8e de finale à New York dès son deuxième tournoi du Grand Chelem.

"Ce mois d'août a complétement changé ma vie (...) il va falloir que je prenne du temps après ce tournoi pour apprécier ce que j'ai fait", a expliqué Shapovalov qui, après le Français Jo-Wilfried Tsonga, 12e mondial, au 2e tour, a battu le Britannique Kyle Edmund (N.42) vendredi.

"Tout s'est passé très vite en fait: mon objectif en début de saison était de terminer 2017 en étant dans le top 150 et maintenant, je peux viser le top 50 mondial", a constaté le vainqueur du tournoi junior de Wimbledon en 2016.

Fils d'une ancienne joueuse soviétique qui s'est exilé d'abord en Israël avec son mari, avant de s'installer avec leurs deux enfants en 1999 à Toronto, la nouvelle sensation du tennis canadien s'est d'abord fait connaître du grand public pour un gros coup de colère en Coupe Davis.

- Disqualifié en Coupe Davis -

En février dernier, alors que le Canada affrontait à domicile la Grande-Bretagne, il avait provoqué la défaite de son équipe (3-2).

Nettement dominé dans le quatrième simple par Edmund, son adversaire du 3e tour vendredi contraint à l'abandon sur blessure aux cervicales, il avait exprimé sa frustration après un point perdu, en frappant une balle en direction des tribunes.

Sauf que la balle a fini sa course en plein dans le visage de l'arbitre de chaise, le Français Arnaud Gabas, qui n'a pas eu d'autre choix que de le disqualifier et de donner de fait la victoire à la Grande-Bretagne.

De son propre aveu, l'incident l'a fait mûrir: "je suis un homme différent, un joueur différent", avait assuré le 69e mondial avant son match du 3e tour.

Malgré son jeune âge, le prodige ne semble pas du genre à prendre la grosse tête, entre des parents qui connaissent le tennis mais qui ne sont pas omniprésents --ils n'ont d'ailleurs pas fait le déplacement à New York-- et son entraîneur, l'ancien joueur canadien Martin Laurendeau qu'il présente comme son mentor.

"J'ai vécu beaucoup de choses nouvelles, très rapidement, mais mon entourage fait en sorte que je reste concentré uniquement sur mon prochain match", a-t-il expliqué.

En 8e de finale, il sera opposé à l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, "un joueur agressif que je ne connais pas vraiment", a-t-il avoué.

Mais Shapovalov voit déjà plus loin: "Dans un ans ou deux, le classement va vraiment changer, il y a beaucoup de jeunes joueurs qui sont en train d'émerger et en même temps beaucoup de vétérans, on est dans une période de transition", a-t-il prévenu.



samedi 02 septembre 2017
00:40 - Herbert/Mahut prennent la porte dès le premier tour - EUROSPORT.FR
US OPEN - Gros coup d'arrêt pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, éliminés dès le premier tour du tournoi doubles par la paire néerlandaise Haase/Middelkoop, en deux sets. Les deux Tricolores restaient pourtant sur une belle série avec des victoires à Montréal et Cincinnati.

00:40 - Herbert/Mahut, c'est déjà fini - EUROSPORT.FR
US OPEN - Gros coup d'arrêt pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, éliminés dès le premier tour du tournoi doubles par la paire néerlandaise Haase/Middelkoop, en deux sets. Les deux Tricolores restaient pourtant sur une belle série avec des victoires à Montréal et Cincinnati.

vendredi 01 septembre 2017
21:40 - US Open: le grand lessivage s'intensifie lors de la 5e journée - FRANCE24.COM

Après Alexander Zverev au 2e tour, un autre prétendant au titre, Marin Cilic, a mordu la poussière vendredi dès le 3e tour de l'US Open, ouvrant d'inattendues perspectives à des joueurs en devenir.

Les anciens champions de l'US Open deviennent une denrée rare: après les forfaits de Stan Wawrinka, sacré en 2016, de Novak Djokovic (2011, 2015) et d'Andy Murray (2012), c'est le champion 2014 qui a perdu tout espoir de redevenir roi de New York.

Cilic s'est incliné 4-6, 7-5, 7-5, 6-4 face à l'Argentin Diego Schwartzman, sans complexe à 25 ans et très en confiance, notamment en retours de service.

Le 7e mondial a également payé le prix d'une préparation perturbée par les pépins physiques qu'il a traînés après sa finale à Wimbledon en juillet.

"C'est ma deuxième victoire contre un joueur du top 10 en deux semaines, mon tennis progresse, je maîtrise mieux mes nerfs, c'est vraiment une victoire importante", a insisté Schwartzman (N.33) qui s'était hissé en quarts de finale du Masters 1000 de Montréal en battant notamment au 2e tour l'Autrichien Dominic Thiem (N.8).

Pour son premier 8e de finale dans un tournoi majeur à 25 ans, l'Argentin peut rêver: il sera opposé au Français Lucas Pouille (N.20) ou au Kazakh Mikhail Kukushkin (N.103).

Ce sont tous les joueurs de la partie basse du tableau qui se prennent à rêver.

Déjà très ouvert avec le forfait de dernière minute du N.2 mondial Andy Murray, ce tableau a perdu Cilic, le N.6 mondial et nouveau prodige du tennis allemand Zverev ou encore le Français Jo-Wilfried Tsonga (N.12).

Il ne reste ainsi plus qu'un joueur, l'Américain Sam Querrey, à avoir déjà disputé une demi-finale en Grand Chelem, tandis que le joueur le mieux classé, l'Américain John Isner, est 15e mondial.

- Garcia et Mahut chutent -

Cela pourrait donner des idées à la nouvelle génération incarnée par le Canadien Denis Shapovalov, tombeur de Tsonga, et le Croate Borna Coric qui a fait chuter Zverev.

Dans le tableau féminin, en attendant la Russe Maria Shaparova programmée dans la soirée, une autre revenante, la Tchèque Petra Kvitova, a renoué avec les 8e de finale.

La 14e mondiale a facilement dominé Caroline Garcia en deux sets 6-0, 6-4.

"Me retrouver sur le Arthur Ashe Stadium après tout ce que j'ai vécu, c'est vraiment quelque chose de fort", a admis la Tchèque qui avait été gravement blessée à la main gauche en décembre en se défendant face à un cambrioleur à son domicile.

Au prochain tour, la lauréate de Wimbledon 2014 aura pour adversaire l'Espagnole Garbine Muguruza, 3e mondiale, ou la Slovaque Magdalena Rybarikova (N.32).

Dernière Française en lice, Garcia n'a pu que constater les dégats: "Elle a été meilleure aujourd'hui, mais ce n'était pas très dur d'être meilleure que moi. C'est dommage de rater un match comme ça, parce qu'il y a du mieux en Grand Chelem, mais il reste beaucoup de chemin à faire", a-t-elle analysé.

Il reste trois Français dans le tableau masculin, Pouille, en lice vendredi et Adrian Mannarino et Gaël Monfils qui disputeront leur match du 3e tour samedi.

Sans surprise, Nicolas Mahut s'est arrêté au 3e tour: l'Angevin, passé par les qualifications et 105e mondial, a logiquement chuté face à l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial, en trois sets 6-3, 6-4, 6-3.

"J'étais un peu moins bien c'était évident, et lui a bien joué", a-t-il constaté, avant de se consacrer au tournoi de double dont il est l'un des favoris avec Pierre-Hugues Herbert.



11:42 - En battant Youzhny à l'US Open, après Ferrer à Montréal début août, F - TENNISTEMPLE.COM
...

10:56 - Shapovalov, le gamin qui n'a peur de rien - EUROSPORT.FR
US OPEN 2017 - La tornade Denis Shapovalov est en train de souffler sur le circuit depuis quelques semaines. Après sa demi-finale à Montréal, le jeune Canadien de 18 ans est en train de bluffer son monde à Flushing. Mais au fond, rien d'étonnant. Car s'il dégouline de talent, "Shapo" a aussi cette faculté à se bonifier quand l'enjeu grimpe.

07:20 - US Open: Monfils dans la douleur, Federer encore en rodage - FRANCE24.COM

Gaël Monfils a songé à l'abandon face à Donald Young avant d'arracher son billet pour le 3e tour de l'US Open jeudi, tandis que le grand favori Roger Federer a encore bégayé son tennis.

Touché au dos et à un genou durant le 3e set, Monfils a bien failli jeter l'éponge, mais un avertissement de l'arbitre pour dépassement de temps, injustifié selon lui, et surtout la perspective de fêter vendredi son 31e anniversaire à New York, lui ont redonné des ailes.

"D'un coup, mon corps m'a lâché, j'ai gagné dans la douleur avec de la réussite sur quelques points, de la frustration avec l'arbitre et le soutien du public et de mon clan", a-t-il résumé.

Sa victoire quasi inespérée 6-3, 6-7 (3/7), 6-4, 2-6, 7-5, dans un match décousu entre discussions animées avec l'arbitre de chaise et interruptions médicales pour les deux joueurs, va laisser des traces, au point qu'il n'est pas sûr de pouvoir disputer son 3e tour contre le Belge David Goffin (N.14).

"Je serai sous anti-inflammatoires, si ce n'est plus, c?est à dire infiltrations (...). Je ne suis pas pour les infiltrations, je n'en ai jamais fait, si ça se trouve je vais me +retirer+", a déclaré l'imprévisible N.3 français.

- Mannarino sans bruit -

Monfils a rejoint au 3e tour Lucas Pouille et Nicolas Mahut, déjà qualifiés depuis la veille, mais aussi Adrian Mannarino qui, sans bruit, poursuit son bel été américain.

Bien plus en vue que les leaders français habituels depuis juillet avec notamment son quart de finale à Montréal, "Manna" a maîtrisé sans mal l'Américain Bjorn Fratangelo, 135e au classement ATP, sur le score de 6-3, 6-7 (4/7), 6-1, 6-2.

"Faire 3e tour dans un Grand Chelem, ça ne m'est pas arrivé très souvent et c'est très agréable", a-t-il dit.

Au prochain tour, il aura à faire à un sérieux client, l'Autrichien Dominic Thiem, 8e mondial.

Le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année est difficile, physiquement et mentalement, pour tout le monde, même pour Roger Federer.

Pour la première fois dans sa longue carrière, le Suisse, 3e mondial, a débuté un tournoi majeur avec deux victoires en cinq sets.

Accroché par le grand espoir américain Frances Tiafoe au 1er tour, c'est une vieille connaissance, le Russe Mikhail Youzhny, qui lui a fait des misères et l'a poussé dans un marathon d'un peu plus de trois heures (6-1, 6-7 (3/7), 4-6, 6-4, 6-2).

- Federer en panne de timing -

Le maestro suisse, qui vise à New York son 20e titre du Grand Chelem après ses sacres en 2017 à Melbourne et Wimbledon, a pourtant toujours battu Youzhny --en 17 confrontations!-- et avait parfaitement débuté leur duel.

Mais la belle mécanique s'est déréglée au milieu du 2e set et il s'est retrouvé mené deux sets à un et a semblé à court de solution, fébrile même (68 fautes directes) et sans énergie.

"Ce n'était pas un problème physique, ce n'est pas le dos (blessé lors de la finale du Masters 1000 de Montréal, NDLR), le timing n'était tout simplement pas là", a-t-il expliqué.

Obligé de déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati et de se ménager à l'entraînement, Federer, 36 ans, n'est pas étonné ou inquiet après deux premiers tours laborieux.

"C'est même logique, ma préparation n'a pas été bonne, mais j'ai le sentiment que plus je vais avancer dans le tournoi, mieux cela va aller. Je ne joue pas si mal", a-t-il assuré.

Le 3e tour lui réserve un sacré test avec l'Espagnol Feliciano Lopez, 35e mondial, qui avait atteint les quarts de finale en 2015 à New York.

Grand ami de Lopez et grand rival de Federer, le N.1 mondial Rafael Nadal s'est heurté à une résistance inattendue du Japonais Tara Daniel (N.121) qui a remporté la première manche, avant de craquer 4-6, 6-3, 6-2, 6-2.



jeudi 31 août 2017
10:40 - US Open: journée sombre pour les Bleus - FRANCE24.COM

A l'image de son leader Jo-Wilfried Tsonga, sans réponse face au prodige canadien Denis Shapovalov, le tennis français a vécu une 3e journée de l'US Open sombre avec pas moins de dix éliminations sur 15 joueurs et joueuses en lice.

Tout un symbole: alors qu'il se battait dans le 3e set pour rester en vie, Tsonga a été pris à contrepied par une énième attaque surpuissante de Shapovalov et a vu la balle filer à trois mètres de lui.

Le N.1 français n'a rien pu faire pour enrayer la furia Shapovalov: le Canadien, âgé de 18 ans, dispute pourtant son premier US Open et a dû passer par les qualifications, mais il n'a fait aucun complexe.

Même l'ambiance électrique du Arthur-Ashe Stadium n'a pas semblé l'affecter.

"En ce moment il est en plein boum, il se sent hyper-bien et il n'est pas évident à jouer", a Tsonga, 12e mondial, après sa défaite en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (7/3).

Alors qu'il avait atteint les quarts de finale en 2015 et 2016 à New York, "JWT" doit faire ses valises après seulement deux matches et ne se voile pas la face: "C'est ma plus mauvaise année en Grand Chelem", a-t-il diagnostiqué.

- 'Année moisie' -

Habitué lui aussi aux deuxièmes semaines en Grand Chelem, Richard Gasquet s'est arrêté dès le 1er tour: il s'est fait surprendre par l'Argentin Leonardo Mayer (59e) en quatre sets 3-6, 6-2, 6-4, 6-2.

"C?est une année moisie depuis (mon opération à) l'appendicite. Il y a eu beaucoup de choses qui n'ont pas bien marché, beaucoup de blessures à cause de ça", a estimé le Biterrois.

Ces deux piliers de l'équipe de France qui sont en panne de confiance alors que les Bleus vont disputer mi-septembre les demi-finales de la Coupe Davis à domicile contre la Serbie, sans sa star Novak Djokovic.

Autre mauvaise surprise pour le camp tricolore, l'élimination de Kristina Mladenovic qui, après une première partie de saison enthousiasmante avec un titre (St Pétersbourg), deux demi-finales à Indian Wells et Madrid, et un quart de finale à Roland Garros, cherche un second souffle.

"J'ai eu un Wimbledon assez délicat où j'ai étiré mon ligament interne du genou droit. J'ai eu de la chance que ce n'était pas plus grave que ça", a révélé la Nordiste, dominée 6-3, 6-2 par la Roumaine Monica Niculescu, 57e mondiale.

Il ne reste donc plus que quatre Français et une Française en lice.

Caroline Garcia a atteint le 3e tour en battant la Russe Ekaterina Alexandrova (4-6, 6-3, 6-0), mais va tomber sur une cliente, la Tchèque Petra Kvitova, 14e mondiale, qui a surclassé une autre Française, Alizé Cornet (6-1, 6-2).

- La surprise Mahut -

Dans le tableau masculin, Gaël Monfils a réussi son entrée en lice face à son compatriote Jérémy Chardy 7-6 (8/6), 6-3, 6-4, mais le demi-finaliste de l'édition 2016 ne se sent pas très bien.

"Je ne joue pas très bien en ce moment, je ne suis pas dans une forme physique incroyable", a-t-il prévenu.

Adrian Mannarino, le Français le plus en vue de l'été, a lui passé sans mal le 1er tour contre le Lituanien Ricardas Berankis 6-2, 6-4, 6-2.

De son côté, Lucas Pouille, l'un des trois Français en quarts de finale à New York en 2016 avec Monfils et Tsonga, du jamais-vu en Grand Chelem, s'est fait peur.

Il a eu besoin de cinq sets 7-5, 6-4, 4-6, 3-6, 6-4 pour faire capituler l'Américain Jared Donaldson et affrontera le Kazakh Mikhail Kukushkin (N 103) au 3e tour.

"Je n'avais pas enchaîné les victoires depuis un moment, donc c'est bon pour la confiance", s'est-il réjoui.

Nicolas Mahut ne s'attendait pas à se retrouver au 3e tour: passé par les qualifications, le spécialiste du double a fait craquer l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, 24e mondial, sur le score de 4-6, 6-4, 4-6, 6-3, 6-0.

Seule contrariété, une douleur au coude droit.

Mais Mahut qui fait figure de favori pour le tournoi de double avec Pierre-Hugues Herbert après leur succès à Montréal et Cincinnati, est sur un nuage: "C'est la victoire en Grand Chelem dont je suis le plus fier dans ma carrière", a-t-il assuré.



mercredi 30 août 2017
20:09 - Gasquet : "Il y a beaucoup de choses que je ne fais pas assez bien..." - EUROSPORT.FR
US OPEN - Déception pour Richard Gasquet, sorti d'entrée par Leonardo Mayer en quatre sets. Mais le Biterrois n'est pas surpris outre mesure. "J'ai dû repartir de zéro après Wimbledon, puis après Montréal", a-t-il rappelé.

08:22 - Federer: "Ma préparation n'a pas été idéale" - RTLSPORT.BE


lundi 28 août 2017
23:41 - Tennis - US Open - Ça passe pour le phénomène Shapovalov, futur adversaire de Tsonga - SPORT24
Denis Shapovalov au deuxième tour de l'US Open. Issu des qualifications malgré sa récente demi-finale au Masters 1000 de Montréal, le jeune (18...

dimanche 27 août 2017
11:20 - US Open - Les Bleus, bien pâles, doivent reprendre des couleurs - FRANCE24.COM

Un an après une cuvée historique avec trois représentants en quarts de finale, le tennis français aborde l'US Open, à partir de lundi, avec une confiance en berne et une inquiétante pénurie de résultats.

Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Lucas Pouille avaient fait souffler en septembre 2016 un vent de folie et de nostalgie sur New York, au point d'être renommés les "nouveaux mousquetaires".

Jamais depuis le début de l'ère professionnelle, en 1968, trois Français n'étaient parvenus en quarts de finale du même tournoi du Grand Chelem.

La belle épopée bleue s'était terminée par une demi-finale étrange. Monfils avait tenté de déstabiliser Novak Djokovic, alors N.1 mondial, avec une stratégie volontairement désinvolte, mais il s'était pris les pieds dans le tapis pour s'incliner nettement 6-3, 6-2, 3-6, 6-2.

Depuis, Monfils et les autres font grise mine.

Après les trois premiers tournois du Grand Chelem de l'année, le meilleur résultat a été obtenu par Tsonga qui s'est hissé en quarts de finale de l'Open d'Australie, avant de chuter en trois sets face au Suisse Stan Wawrinka.

Le N.1 français (12e mondial), déboussolé par la naissance de son premier enfant fin mars, a ensuite sombré au 1er tour de Roland Garros, face au modeste Argentin Renzo Olivo, puis n'a pas dépassé le 3e tour à Wimbledon.

- Mannarino à l'aise -

De son côté, Monfils, perturbé comme souvent par des pépins physiques, n'a pas dépassé le stade des 8e de finale (Melbourne, Roland Garros).

Pouille a certes gagné deux titres (Stuttgart et Budapest), mais il n'a remporté que quatre matches en Grand Chelem cette année et a du mal à 23 ans à confirmer sa belle saison 2016 qui l'avait vu grimper jusqu'à la 13e place mondiale.

Plus grave encore, depuis le début de la tournée nord-américaine, le trio de tête du tennis français n'arrive pas à s'exprimer sur ciment.

Tsonga n'a pas dépassé le 2e tour à Montréal et a chuté d'entrée à Cincinnati, tandis que Monfils a perdu dès le 2e tour contre l'Indien Yuki Bhambri, 200e mondial, le titre qu'il avait remporté à Washington en 2016, et n'a pas réussi à enchaîner plus de deux victoires à Montréal.

Si bien que le Français le plus vu de l'été est l'inattendu Adrian Mannarino, 34e mondial, après son quart de finale à Montréal et ses 8e de finale à Wimbledon et Cincinnati qui lui ont offert la statut de tête de série pour l'US Open.

- L'éclaircie Mahut-Herbert -

A la Race, le classement annuel qui détermine les huit participants au Masters de Londres, il faut descendre à la 16e place pour trouver le premier Français, Tsonga, seul Tricolore du top 20, du jamais-vu à ce stade de la saison depuis 2009.

Mais "JWT" peut redresser la tête à New York: son statut de tête de série N.8, en raison des forfaits en cascade d'Andy Murray, Stan Wawrinka, Novak Djokovic et Kei Nishikori, et un tirage au sort relativement clément, peuvent lui faire espérer un quart de finale contre le Croate Marin Cilic (N.7), à condition de passer l'obstacle canadien Denis Shapalov au 2e tour.

Côté dames, deux Françaises sont têtes de série: Kristina Mladenovic (N.14), qui affrontera la Roumaine Monica Niculescu (57e mondiale) au premier tour, et dont le meilleur parcours à l'US Open reste un quart de finale en 2015, et Caroline Garcia (N.18), opposée à une joueuse issue des qualifications.

Chez les garçons, il y a urgence pour les Bleus: ils disposeront du 15 au 17 septembre à Lille face à une Serbie privée de Djokovic d'une chance quasi inespérée de décrocher leur billet pour la finale de la Coupe Davis.

Mais tout n'est pas gris.

Le capitaine de l'équipe de France Yannick Noah peut compter en double sur Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert qui viennent coup sur coup de s'imposer à Montréal et Cincinnati et qui font figure de favoris pour l'US Open qu'ils avaient remporté en 2015.



jeudi 24 août 2017
21:25 - US Open: Raonic blessé, l'hécatombe continue - AUSTADE.FR


mercredi 23 août 2017
19:39 - Abanda et Polansky poursuivent leur route - RDS.CA
La Montréalaise Françoise Abanda et l'Ontarien Peter Polansky ont remporté leur match de premier tour du tournoi de qualification en vue des Internationaux des États-Unis mercredi matin.

19:39 - Abanda, Polansky et Dancevic poursuivent leur route - RDS.CA
La Montréalaise Françoise Abanda et l'Ontarien Peter Polansky ont remporté leur match de premier tour du tournoi de qualification en vue des Internationaux des États-Unis mercredi matin.

19:39 - Abanda, Polansky et Dancevic avancent - RDS.CA
La Montréalaise Françoise Abanda et l'Ontarien Peter Polansky ont remporté leur match de premier tour du tournoi de qualification en vue des Internationaux des États-Unis mercredi matin.

mardi 22 août 2017
18:08 - Auger-Aliassime et Shapovalov réussissent leur entrée à New York - RDS.CA
Le Montréalais Félix Auger-Aliassime et l'Ontarien Denis Shapovalov ont franchi le premier tour des qualifications des Internationaux des États-Unis, mardi.

18:08 - Les jeunes Canadiens réussissent leur entrée à New York - RDS.CA
Le Montréalais Félix Auger-Aliassime et l'Ontarien Denis Shapovalov ont franchi le premier tour des qualifications des Internationaux des États-Unis, mardi.

18:08 - Les jeunes Canadiens avancent à New York - RDS.CA
Le Montréalais Félix Auger-Aliassime et l'Ontarien Denis Shapovalov ont franchi le premier tour des qualifications des Internationaux des États-Unis, mardi.

dimanche 20 août 2017
22:40 - Après Montréal, Mahut et Herbert confirment à Cincinnati - EUROSPORT.FR
MASTERS 1000 DE CINCINNATI - Les Français Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont remporté dimanche le Masters 1000 de Cincinnati en double, une semaine après leur sacre à Montréal.

20:57 - Cincinnati: après Montréal, Mahut et Herbert confirment - FRANCETVSPORT.FR


18:20 - Tennis: après Montréal, Mahut et Herbert confirment à Cincinnati - RTLSPORT.BE


15:35 - Tennis : Rafael Nadal ne s'inquiète pas avant l'US Open ! - LE10SPORT.COM
À quelques jours de l'US Open, Rafael Nadal se veut rassurant malgré deux éliminations précoces à Montréal et Cincinnati.












tennis contact
Partenaires :  | Soccer Livescore  | Tennis  | patch pes  | Foot  | letennis.fr
Contact      | Mentions Légales     |  | Charte cookies     |  | © Copyright of LiveTennis.fr