Tennis

 | Livefoot  | Rugby  | Basket  | LiveSport  | Mercato  | Actu
LIVETENNIS.fr
vendredi 06 mai 2016
00:57 - ATP - Rome : John Isner forfait, de retour à Genève - TENNISACTU.NET


jeudi 05 mai 2016
21:59 - WTA - Rome : Serena Williams s'entraîne au Foro Italiano - TENNISACTU.NET


21:37 - ATP - Rome : Juan Del Potro forfait à cause de son poignet - TENNISACTU.NET


18:41 - Tennis - ATP - Rome - Rome : Juan Martin Del Potro renonce à disputer le tournoi - LEQUIPE.FR
Juan Martin Del Potro a annoncé qu'il ne disputerait pas le tournoi...

11:38 - ITW : Gaël Monfils se sent bien avant d'attaquer Rome - TENNISACTU.NET


mercredi 04 mai 2016
18:37 - Rome (CH) : Vincent Millot s'incline face à Tobias Kamke - TENNISACTU.NET


lundi 02 mai 2016
22:55 - ATP - Rome : Marcos Baghdatis forfait, remplacé par Seppi - TENNISACTU.NET


vendredi 29 avril 2016
08:37 - Madrid : Serena ne sera pas là - TENNISMAGAZINE.FR


lundi 25 avril 2016
20:06 - ATP : Marin Cilic forfait à Madrid et incertain pour Rome - TENNISACTU.NET


14:52 - Pourquoi Nadal ne pourra éviter un nouveau quart contre Djokovic à Roland - TENNISMAGAZINE.FR

Ce fut, l’an passé, l’un des chocs du tirage. Ce coquin de sort ayant placé Novak Djokovic et Rafael Nadal dans le même quart de tableau, ceux qui étaient alors considérés comme les deux principaux, sinon seuls favoris au titre (avant que Stan the Superman ne déboule…) s’étaient affrontés dès les quarts de finale dans un choc de titans qui avait vite tourné court, à l’avantage du Serbe.
Comme personne, cette année, ne voudrait d’un remake aussi précoce de ce grand « classico », nous avons regardé s’il était possible que l’Espagnol, toujours n°5 mondial « seulement » malgré son doublé Monte Carlo/Barcelone, remonte un peu au classement d’ici la date (le 17 mai) à laquelle le classement ATP fera foi pour l’établissement des têtes de série à la quinzaine d’Auteuil.
Autant le dire de suite : pour être « dans les quatre » et ne pas affronter Djokovic avant les demi-finales, ce sera très « coton ». Pour être dans les deux et avoir ainsi l’assurance de ne le retrouver qu’en finale, ce sera (quasi) impossible… Voici pourquoi, dans le détail.

N°1 : Novak Djokovic 15 550 points
Points 2015 à défendre : Victoire à Rome (1 000)
Au pire, il aura donc : 14 550 pts
Il est de toutes façons hors concours et sera n°1 quoiqu’il arrive.

N°2 : Andy Murray 8 175 pts
Points 2015 à défendre : Victoire à Munich (250) et à Madrid (1000 pts), 8è à Rome (90)
Au pire, il aura donc : 6 835 pts
Il a beaucoup à perdre – sachant qu’il perdra déjà les 250 pts de son titre à Munich, où il ne joue pas cette année – mais il a aussi beaucoup d’avance. Il devrait tranquillement s’assurer de sa place de dauphin en « claquant » un bon résultat à Madrid et/ou à Rome.

N°3 : Roger Federer 7 785 pts
Points 2015 à défendre : Victoire à Istanbul (250), 2è tour à Madrid (10), finale à Rome (600)
Au pire, il aura donc : 6 925 pts
Il n’a toujours pas annoncé son programme pré-Roland mais il est quasiment certain qu’il ne jouera pas les deux Masters 1 000, comme il l’avait fait l’an passé. S’il doit en jouer un des deux, on parierait plutôt sur une présence à Rome où il n’aurait même pas besoin de défendre sa finale pour s’assurer de sa place dans les quatre.

N°4 Stan Wawrinka 6 460 pts
Points 2015 à défendre : 8è à Madrid (90), ½ à Rome (360)
Au pire, il aura donc : 6 010 pts
Pas à son meilleur depuis le début de l’année, on sent bien Stan retrouver son inspiration sur terre et « claquer » un gros résultat sur l’un voir les deux Masters 1 000. Il le faut car il est le plus menacé par un retour de Rafa.

N°5 : Rafael Nadal 5 915 pts
Points 2015 à défendre : Finale à Madrid (600), ¼ à Rome (180)
Au pire, il aura donc : 5 135 pts
Au mieux, il aura donc : 7 135 points
On le voit, il faudrait donc que Rafa gagne les deux Masters 1 000 pendant que ses rivaux ne font « rien » pour repasser n°2 mondial. Un titre et une finale ne suffiraient pas (Murray resterait devant). Pour qu’il puisse raisonnable espérer repasser n°4, il lui faudra plutôt compter sur l’absence prolongée Federer ou sur une (double) contre-performance de Wawrinka. Bref, ça ne dépend pas beaucoup de lui…



14:52 - Un nouveau quart Nadal/Djokovic à Roland ? - TENNISMAGAZINE.FR

Ce fut, l’an passé, l’un des chocs du tirage. Ce coquin de sort ayant placé Novak Djokovic et Rafael Nadal dans le même quart de tableau, ceux qui étaient alors considérés comme les deux principaux, sinon seuls favoris au titre (avant que Stan the Superman ne déboule…) s’étaient affrontés dès les quarts de finale dans un choc de titans qui avait vite tourné court, à l’avantage du Serbe.
Comme personne, cette année, ne voudrait d’un remake aussi précoce de ce grand « classico », nous avons regardé s’il était possible que l’Espagnol, toujours n°5 mondial « seulement » malgré son doublé Monte-Carlo/Barcelone, remonte un peu au classement d’ici la date (le 17 mai) à laquelle le classement ATP fera foi pour l’établissement des têtes de série à la quinzaine d’Auteuil.
Autant le dire de suite : pour être « dans les quatre » et ne pas affronter Djokovic avant les demi-finales, ce sera très « coton ». Pour être dans les deux et avoir ainsi l’assurance de ne le retrouver qu’en finale, ce sera (quasi) impossible… Voici pourquoi, dans le détail.

N°1 : Novak Djokovic 15 550 points
Points 2015 à défendre : Victoire à Rome (1 000)
Au pire, il aura donc : 14 550 pts
Il est de toutes façons hors concours et sera n°1 quoiqu’il arrive.

N°2 : Andy Murray 8 175 pts
Points 2015 à défendre : Victoire à Munich (250) et à Madrid (1000 pts), 8è à Rome (90)
Au pire, il aura donc : 6 835 pts
Il a beaucoup à perdre – sachant qu’il perdra déjà les 250 pts de son titre à Munich, où il ne joue pas cette année – mais il a aussi beaucoup d’avance. Il devrait tranquillement s’assurer de sa place de dauphin en « claquant » un bon résultat à Madrid et/ou à Rome.

N°3 : Roger Federer 7 785 pts
Points 2015 à défendre : Victoire à Istanbul (250), 2è tour à Madrid (10), finale à Rome (600)
Au pire, il aura donc : 6 925 pts
Il n’a toujours pas annoncé son programme pré-Roland mais il est quasiment certain qu’il ne jouera pas les deux Masters 1 000, comme il l’avait fait l’an passé. S’il doit en jouer un des deux, on parierait plutôt sur une présence à Rome où il n’aurait même pas besoin de défendre sa finale pour s’assurer de sa place dans les quatre.

N°4 Stan Wawrinka 6 460 pts
Points 2015 à défendre : 8è à Madrid (90), ½ à Rome (360)
Au pire, il aura donc : 6 010 pts
Pas à son meilleur depuis le début de l’année, on sent bien Stan retrouver son inspiration sur terre et « claquer » un gros résultat sur l’un voir les deux Masters 1 000. Il le faut car il est le plus menacé par un retour de Rafa.

N°5 : Rafael Nadal 5 915 pts
Points 2015 à défendre : Finale à Madrid (600), ¼ à Rome (180)
Au pire, il aura donc : 5 135 pts
Au mieux, il aura donc : 7 135 points
On le voit, il faudrait donc que Rafa gagne les deux Masters 1 000 pendant que ses rivaux ne font « rien » pour repasser n°2 mondial. Un titre et une finale ne suffiraient pas (Murray resterait devant). Pour qu’il puisse raisonnablement espérer repasser n°4, il lui faudra plutôt compter sur l’absence prolongée de Federer ou sur une (double) contre-performance de Wawrinka. Bref, ça ne dépend pas beaucoup de lui…



mardi 19 avril 2016
09:59 - Wozniacki renonce aux tournois de Madrid et Rome - 7SUR7T.BE
Caroline Wozniacki a déclaré forfait pour les tournois de tennis sur terre battue de Madrid (30/4-7/5) et de Rome (9-15/5). La Danoise, ancienne

01:14 - Wozniacki absent aux tournois de Madrid et Rome - RDS.CA
L'ex-joueuse no 1, Caroline Wozniacki, a indiqué qu'elle s'était retirée des tournois sur terre battue de Madrid et de Rome en raison d'une blessure à la cheville droite

lundi 18 avril 2016
20:23 - Wozniacki forfait à Madrid et Rome ! Blessée à la cheville, la Danoise - TENNISTEMPLE.COM
...

dimanche 17 avril 2016
16:32 - Monte-Carlo : Nadal, retour tonitruant - TENNISMAGAZINE.FR

Un énorme coup droit long de ligne et Rafael Nadal jubile ! A Monte-Carlo, le Majorquin est redevenu roi pour remporter son 9e titre en Principauté après un superbe combat de 2h46 face à un valeureux Gaël Monfils (7/5, 5/7, 6/0).

Pour sa 100e finale sur le circuit, Rafa aura lutté avant de porter l'estocade finale pour mettre un terme aux espoirs de Gaël Monfils, battu en finale pour la... 19e fois de sa carrière. L'Espagnol s'empare ainsi de son 68e titre et de son 28e Masters 1000, comme un certain Novak Djokovic, le grand absent du dernier jour, lui qui avait été éliminé d'entrée sur le Rocher.

Un succès qui va faire le plus grand bien à Rafa, en manque de confiance l'an dernier et peu en verve depuis le début de la saison. Gaël Monfils a lui prouvé que cette année, il pouvait rivaliser avec n'importe qui et enfin s'imposer comme un prétendant au titre lors de chaque tournoi disputé et non plus de temps à autre. Deux bonnes nouvelles donc, qui demandent encore à être confirmées. Madrid, Rome et surtout Roland Garros nous apporteront les réponses tant attendues !



mardi 12 avril 2016
16:19 - ATP/WTA - Rome : Schiavone, Bolelli et Knapp invités - TENNISACTU.NET


11:55 - Les premières invitations pour Rome dévoilées. Bolelli et Lorenzi (ATP - TENNISTEMPLE.COM
...

dimanche 03 avril 2016
02:45 - ATP - Miami: Herbert et Mahut doublent la mise - FRANCE24.COM

Deux semaines après leur titre à Indian Wells, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont récidivé et se sont offert un deuxième sacre en Masters 1000 porteur de belles promesses, olympiques notamment, samedi à Miami.

Herbert et Mahut sont venus à bout du Sud-Africain Raven Klassen et de l'Américain Rajeev Ram 5-7, 6-1, 10/7, au terme d'une finale où ils n'ont pas produit, de leur propre aveu, leur meilleur tennis.

"On était un peu émoussés, mais on arrive tout de même à tenir un niveau assez élevé en n?étant pas dans notre meilleur jour", a déclaré Herbert.

Dans un premier set très serré, ils ont cédé leur service sur la seule balle de break offerte à leur adversaire à 6-5.

Ils ont aussitôt réagi dans la 2e manche en prenant le service de Klaasen et Ram, qui ont été ensuite breakés encore deux fois.

Dans le tie-break final, les Français ont retrouvé leur puissance et leur efficacité au service (6 aces, 70% de premières balles) pour conclure au filet dès leur première balle de match.

Herbert et Mahut sont en train de se faire un nom et de se forger un beau palmarès en double, spécialité en quête de nouveaux patrons depuis que les Américains Bob et Mike Bryan ont perdu de leur superbe.

Ils ont remporté ensemble leur 4e titre (le 13e au total pour Mahut, le 5e pour son partenaire), dont l'US Open 2015 et deux Masters 1000, la catégorie de tournois la plus importante après ceux du Grand Chelem.

- 'La Coupe Davis, un sujet assez délicat' -

Pour réussir le doublé Indian Wells/Miami, réalisé pour la dernière fois en 2014 par les frères Bryan et devenir les premiers Français à s'imposer à Key Biscayne en double et plus largement dans un tableau masculin, ils ont fait chuter en demi-finale les Bryan (6-3, 6-3).

Alors que Mahut sera lundi le nouveau N.3 mondial du classement de double et Herbert 8e, de belles perspectives s'offrent à eux.

"On se positionne pour les Jeux avec un Grand Chelem et deux Masters 1000, en plus sur la surface où auront lieu les JO, mais on est encore loin de la sélection", a admis Herbert.

"Mais il y a encore tellement d?objectifs d?ici-là. Il y a Monte Carlo, Madrid, Rome et bien sûr Roland Garros qui est un énorme objectif pour nous deux. Gagner Roland Garros est un rêve pour nous deux, et vu nos résultats et la confiance qu?on a, on peut aller chercher un titre à Roland", a espéré "PHH", 25 ans.

"En gagnant deux Masters 1000, c?est sûr qu?on se positionne. Maintenant je n?ai pas envie de parler des Jeux, même si c?est un objectif majeur pour nous cette année, quand il y a Roland Garros qui arrive et Wimbledon qui sont deux Grand Chelems et qui sont hyper-importants pour nous", a prévenu Mahut.

L'Angevin, 34 ans, a tout de même regretté de pas former avec Herbert le double de l'équipe de France de Coupe Davis.

"La Coupe Davis est un sujet assez délicat", a-t-il reconnu.

"C?est difficile de se concentrer sur la Coupe Davis parce que Yannick (Noah) est là pour choisir ses joueurs, et s?il fait confiance à une autre équipe (Tsonga et Gasquet contre le Canada début mars au 1er tour, NDLR), il prendra une autre équipe", a conclu celui qui a perdu le match le plus long de l'histoire contre l'Américain John Isner à Wimbledon en 2010, un match de 11h05 sur trois jours.



jeudi 31 mars 2016
00:55 - ATP - Rome : Roger Federer bien présent au Foro Italico ? - TENNISACTU.NET


mercredi 30 mars 2016
14:40 - ATP - Rome : Roger Federer figure dans l'entry list - TENNISACTU.NET


06:46 - A. Radwanska absente à Rome ! La Polonaise sera la seule joueuse du to - TENNISTEMPLE.COM
...

samedi 26 mars 2016
12:07 - ATP - Miami : Pierre-Hugues Herbert va revenir dans les 100 - TENNISACTU.NET


lundi 21 décembre 2015
08:46 - Replay : Suarez Navarro, la coupeuse de têtes de Rome - TENNISACTU.NET


samedi 12 septembre 2015
22:25 - US Open : Le président Matteo Renzi présent à New York ? - TENNISACTU.NET


17:58 - US Open : Le président Matteo Renzi en vol pour New York - TENNISACTU.NET


mercredi 17 juin 2015
13:27 - Tennis: Garcia éliminée dès le 2e tour à Birmingham - RTLSPORT.BE


samedi 23 mai 2015
13:35 - Vidéo - Roland-Garros - Serena/Sharapova prêtes pour Roland Garros - LIVETENNIS.FR
Les deux grands noms actuels du tennis féminin, Maria Sharapova et Serena Williams, sont prêtes au moment d'attaquer la quinzaine de Roland-Garros. La Russe, tenante du titre, reste sur un succès à Rome et l'Américaine a gagné 25 matches sur 26 cette anné

vendredi 22 mai 2015
22:43 - Roland-Garros : Serena Williams : "Pleine d'humilité" - TENNISACTU.NET


19:19 - Serena Williams va "beaucoup mieux" - EUROSPORT.FR
Serena Williams, contrainte au forfait en huitième de finale à Rome en raison d'une blessure au coude droit, a assuré se sentir "beaucoup mieux", malgré quelques petites douleurs, vendredi à deux jours du début de Roland-Garros.

13:42 - Caroline Garcia : "La ramasseuse avait ma photo en fond d'écran !" - TENNISMAGAZINE.FR

Elle n'est pas (encore ?) n°1 française mais Caroline Garcia est peut-être la Tricolore dont on attend le plus sur ce Roland Garros. C'est quand même beaucoup de pression pour la Lyonnaise, qui nous a toutefois paru très "cool" au moment de nous parler de la manière dont elle abordait ce tournoi, qu'elle débutera face à la jeune Croate Donna Vekic, avec un nouveau statut sur les épaules.

T. M. : Avant un gros événement comme Roland Garros, êtes-vous du genre à « stresser » un peu ?
C. G. : Je suis une fille assez émotive, donc oui. Mais j'essaie de faire les choses du mieux possible, rester dans ma bulle, concentrée sur le travail. Dans ces cas-là, il faut toujours se focaliser sur les choses qui ne dépendent que de soi.

T. M. : Justement, avez-vous une routine particulière avant un événement comme ça ?
C. G. : Pas spécialement. Cette année, d'ailleurs, c'est la première fois que l'on arrive aussi tôt (depuis dimanche) sur le site. Le but était de pouvoir s'entraîner sur les grands courts. Car je me dis que j'aurais peut-être la chance de jouer sur un grand court mon 1er tour, ou plus si affinités (sourire). C'est important d'y prendre ses marques. Les années précédentes, j'ai joué Sharapova, Serena Williams et Ivanovic sur le Philippe-Chatrier sans jamais avoir l'occasion de m'entraîner dessus avant. Un peu en touriste, quoi (sourire). Or, quand on n'a pas ses repères face à des joueuses comme ça, ça complique encore plus les choses. Cette fois, j'ai demandé il y a 2-3 semaines de pouvoir m'entraîner sur le Chatrier et le Lenglen. Ils ont eu la gentillesse de m'accorder cette faveur généralement réservée aux top joueurs.

T. M. : Juste avant un Grand Chelem, êtes-vous du genre à vouloir vous rassurer en "poussant la machine" à l'entraînement, ou au contraire vous préférez lever le pied ?
C. G. : Un Grand Chelem demande beaucoup d'énergie, il faut savoir la conserver en soignant la récupération mais aussi l'alimentation, ce genre de choses. Moi, c'est vrai, j'aurais tendance à jouer plus mais mon père (et entraîneur, NDLR) est là pour me réguler !

T. M. : D'autant que vous avez beaucoup joué depuis le début de l'année. A Rome (défaite d'entrée face à Jovanovski), vous avez parue fatiguée...
C. G. : C'est le calendrier qui veut ça aussi. Jusqu'à présent, ça m'a plutôt réussi. C'est sûr qu'à Rome, c'était un mauvais match mais il y en a toujours. Après, peut-être que l'an prochain, on fera différemment. On verra.

T. M. : On a beaucoup parlé ces dernières semaines de la place de n°1 française, que vous avez failli décrocher à plusieurs reprises aux dépens d'Alizé Cornet. Pour vous, c'est important, cette place ?
C. G. : Pour moi, ça n'a aucune importance dans le sens où j'ai toujours été plus concentrée sur le classement mondial. J'ai le sentiment que ça n'intéresse pas spécialement les gens non plus. En fait, ceux que ça intéresse le plus, ce sont les journalistes !

T. M. : Aujourd'hui, vous sentez-vous plus reconnue en France, dans la rue par exemple ?
C. G. : Non, dans la rue, je passe inaperçue ! Après, dans un stade, les gens sont capables de mettre un nom sur mon visage. ils n'arrivent plus tous en me disant : "mais t'es qui toi ?!" (rires). L'autre jour, à Roland, j'ai croisé une ramasseuse de balle, qui me demande de prendre une photo. Elle sort son téléphone et la photo de son fond d'écran, c'était moi. C'est mignon, non (sourire) ?
















tennis contact
Partenaires :  | Soccer Livescore  | Tennis  | patch pes  | Foot
Contact     | © Copyright of LiveTennis.fr